Laurent Verreault et GLV : voulez-vous danser?

Non disponible.

Au début de ma carrière, quand j’étais technicien en instrumentation et contrôle au Nouveau-Brunswick, j’avais été émerveillé par un système d’entraînement signé Dorr-Oliver ; dix-sept ans plus tard, j’ai acheté la compagnie. À l’usine de papier de Matane en 1968, je faisais l’entretien de notre « Black-Clawson » flambant neuve, une formidable machine à papier ; en 1996, j’ai acheté cette compagnie. Quand j’ai commencé apprenti à vingt et un ans à la Canadian International Paper de La Tuque en 1963, j’ai appris le procédé de filtration de la pâte à papier sur des systèmes de vortex Celleco ; en 1998, trente-cinq ans après, j’ai acheté la compagnie. Pendant plus de vingt ans, je me suis couché en dessous de machines pour les installer, les entretenir ou les réparer. Certaines étaient ordinaires, d’autres étaient des machines de rêve, comme celles de EIMCO, une entreprise centenaire ; en 2002, j’ai acheté cette compagnie. En 2007, pour la première fois depuis trente-deux ans, je ne pouvais pas intervenir dans une transaction, moi qui les avais toutes dirigées personnellement. Et pas n’importe laquelle transaction : la plus importante de toutes, celle de la vente de ma propre entreprise ! Et maintenant, eh bien ! Ça va toujours aussi vite ! Et droit devant ! Laissez-moi vous raconter.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres