Langue et politique au Canada et au Québec

Éditeur BOREAL
Paru le
Papier ISBN: 9782764620403
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782764630402
Disponibilité en librairie :
Quantité

Les historiens Marcel Martel et Martin Pâquet présentent une ample synthèse de l'histoire du rapport entre langue et politique au Canada et au Québec. Les questions linguistiques y ont constamment fait l'objet de débats. De la Conquête à la Révolution tranquille, de la crise du Règlement 17 aux différents jugements de la Cour suprême, ces débats souvent virulents suscitent une forte mobilisation des citoyens, dans la rue, dans les médias ou devant les tribunaux, des citoyens profondément soucieux de la reconnaissance de leur langue et de leurs droits. Ces derniers obligent ainsi les États à intervenir de diverses manières : commissions d'enquête, recours aux lois et au droit, et même surveillance de l'action citoyenne par la police. Les responsables politiques veillent à canaliser une prise de parole publique souvent turbulente afin d'assurer l'ordre public et l'homogénéisation de la population sur le territoire. C'est à une fascinante histoire de bruit et de fureur, de débats et de combats, de tensions mais aussi d'apaisements que convie Langue et politique au Canada et au Québec. Cernant l'enjeu linguistique dans la longue durée, cet ouvrage montre avec nuance, sans parti-pris mais avec empathie, à quel point la langue se situe depuis plusieurs siècles au coeur de la vie politique du pays. Plus qu'un livre d'histoire, il offre un regard nouveau sur l'un des grands enjeux de notre époque.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Christian Vachon, librairie Pantoute

    La langue envahit et domine la vie politique au Québec depuis plusieurs décennies, voire plusieurs siècles. Deux réputés historiens présentent une éclairante synthèse de l’histoire de ces enjeux linguistiques, de l’ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539 jusqu’aux différents jugements de la Cour suprême des années 80 et 90. Plus qu’une plate histoire des politiques d’aménagement linguistique, les deux universitaires nous relatent sur près de cinq siècles, fort bien d’ailleurs, la vie d’un couple — langue et politique — dont les relations, souvent émotives, parfois houleuses, mais toujours passionnantes, demeurent cruciales pour l’avenir de notre communauté. Emblème de la primauté du culturel, le mariage persiste parce qu’il est au cœur de notre volonté de vivre ensemble dans la Cité. Mais résistera-t-il longtemps aux impitoyables lois du marché?

Les libraires vous invitent à consulter

Délier la langue

Par publié le

On peut dire que la question de la langue au Québec soulève les passions. Les Québécois souffrent parfois d’insécurité face à leur langue parce qu’ils la comparent au français de France ou parce qu’ils craignent l’assimilation anglaise. Le chroniqueur Marc Cassivi ne croit pas que l’anglais menace le français au Québec. Il aborde cette question dans un ouvrage, Mauvaise langue (Somme toute), qui paraît aujourd’hui en librairie. Pour l’occasion, voici quelques titres qui s’intéressent à notre lan

Un essai traduit

Par publié le

L’essai Langue et politique au Québec et au Canada (Boréal) de Marcel Martel et Martin Pâquet a été traduit en anglais sous le titre Speaking up (Between the lines) et paraîtra en librairie dans quelques jours. Cet ouvrage, qui a reçu le Prix de la Présidence de l’Assemblée nationale en 2011, présente une synthèse du rapport entre langue et politique dans l’histoire du Canada et du Québec.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres