La vie en gros : regard sur la société et le poids

Éditeur SOMME TOUTE
Paru le
Papier ISBN: 9782897940881
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782897940904
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782897940898
Disponibilité en librairie :
Quantité

La grossophobie, renforcée autant par les médias, les productions culturelles ou un certain discours médical, demeure une des formes de stigmatisation les plus banalisées. Elle s’exprime aujourd’hui par un ensemble d’oppressions diverses et quotidiennes qui se manifestent autant au travail, dans le système de santé, dans les relations amoureuses et amicales, au sein des familles, dans les transports en commun, etc. Ainsi, la forme du corps n’est plus qu’une simple question d’apparence, mais est bien devenue un obstacle majeur dans la vie des personnes grosses. Si les discours xénophobes ou homophobes sont aujourd’hui fréquemment dénoncés, les discours grossophobes peuvent encore circuler librement dans la société en ne provoquant que de rares réactions, sinon des rires. Pourtant, cette dévalorisation de la diversité corporelle – consolidée par les magazines, la télévision, le cinéma, les discours entourant les régimes et ainsi de suite – n’est pas anodine et entraîne de la souffrance psychologique et physique non seulement chez les personnes considérées grosses, mais également chez celles jugées minces. Au carrefour du témoignage autobiographique, de l’ouvrage de référence et du discours militant, cet essai polymorphe de Mickaël Bergeron livre un percutant plaidoyer pour une revalorisation du corps dans sa diversité. En puisant dans ses expériences personnelles et en évoquant différentes personnalités publiques ou historiques, en se référant à plusieurs études et en menant ses propres enquêtes, en passant de l’anecdote microscopique à l’observation macroscopique, Mickaël Bergeron parvient à offrir un portrait de la grossophobie à la fois détaillé, englobant, drôle et troublant. L’auteur effrite finalement au passage les piliers de la masculinité hégémonique en exprimant son besoin d’amour, de désir, de douceur.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Valérie Morais, librairie Côte-Nord

    Dans une ère où le sexisme, le racisme et l’homophobie sont des sujets qui font partie intégrante de nos discussions, qu’en est-il de la grossophobie, cette attitude hostile qui contribue à discriminer les personnes grosses ? Abordant le sujet sous plusieurs angles, Mickaël Bergeron partage avec nous son point de vue et des témoignages qu’il a recueillis. Le tout est appuyé par des analyses sociologiques, scientifiques et historiques. Avec sa plume sensible, il nous livre des expériences diverses vécues au quotidien. La lecture de cet ouvrage ne laissera personne indifférent et nous fait réfléchir sur la bienveillance que nous devrions avoir les uns avec les autres. Un premier pas vers la discussion, le débat et l’ouverture d’esprit.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres