La traversée de la pornographie : Politique et érotisme dans ...

Éditeur REMUE-MENAGE
Paru le
Papier ISBN: 9782890914407
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782890914421
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782890914414
Disponibilité en librairie :
Quantité

On associe d'ordinaire l'érotisme aux femmes et la pornographie aux hommes. Puis, il y a des oeuvres comme Romance de Breillat ou Baise-moi de Despentes et Trinh Thi pour tout ébranler, pour faire voler en éclats ce postulat désuet. Depuis plus de vingt ans, une forme de «métapornographie» veut proposer une représentation de la sexualité des femmes sans l'objectiver ni l'essentialiser, loin du paternalisme et de la victimisation. Des artistes filment leurs propres relations sexuelles, réutilisent des images de l'industrie de la porno ou offrent des performances explicites, tout en se revendiquant féministes. Mais la question de la pornographie, tant en histoire de l'art que dans les études féministes, est un terrain miné. Julie Lavigne se demande d'entrée de jeu comment cette dernière peut devenir meurtrière pour les unes et libératrice pour les autres. Les artistes qui s'approprient les codes de la porno commerciale pour les travestir ne jouent-elles pas au fond le jeu du conformisme ? Selon quels critères une oeuvre pornographique devient-elle artistique ? L'excitation sexuelle est-elle compatible avec un discours critique ? Cet essai audacieux explore le phénomène de la pornographie féministe en arts visuels, entre politique et intersubjectivité, en s'appuyant sur les théories de Georges Bataille et de Linda Williams, notamment. Il revisite les oeuvres des pionnières Carolee Schneemann, Pipilotti Rist, Annie Sprinkle et Marlene Dumas. «L'analyse que La traversée de la pornographie propose se veut une valorisation d'un travail visuel controversé mais indispensable au regard critique et à la compréhension des féminismes, dont la pluralité demeure saine.» - Thérèse St-Gelais, extrait de la préface.

Les libraires craquent

  • Une suggestion Essais de la Librairie Monet par la librairie Monet

    « Un essai phare pour l’histoire de l’art. À la suite d’un travail de longue haleine, Julie Lavigne présente ici une étude d’artistes femmes œuvrant dans le domaine des arts visuels, figuratifs et numériques. Elle y pose la question de la subversion, d’une part de l’art féministe, et d’autre part de l’art pornographique. S’intéressant, entre autres, aux tensions entre érotisme et pornographie, ainsi qu’à l’esthétisme dans la création féministe, ce livre est un ouvrage nécessaire pour réfléchir et poser un regard différent sur l’art pornographique et ces codes stricts, trop souvent indestructibles. Écrit avec rigueur et sensibilité, elle met de côté plusieurs tabous et nous invite à penser en marge de nos habitudes, de nos pris pour acquis. » - Marie-Ève Blais

Mentionné dans ces thématiques

Les libraires vous invitent à consulter

Quarante ans d'édition féministe au Remue-Ménage

Par publié le

Quarante ans d’édition québécoise ce n’est pas rien. Surtout lorsqu’on est une maison spécialisée, et qui plus est dans les sujets féministes (oh! le mauvais genre!). C’est pourtant le défi qu’a relevé au fil des années les femmes du Remue. Intelligentes, inspirantes, courageuses, elles l’ont été et le sont encore. On leur doit une fière chandelle (et pourquoi pas quarante)? Parlez-nous des origines de la création des éditions du Remue-Ménage.Remue-ménage a été fondée par un groupe de militante

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres