La salle de bal

Éditeur GALLIMARD
Collection : Du monde entier
Paru le
Papier ISBN: 9782072688720
Disponibilité en librairie :
Quantité

En 1911 dans le Yorkshire, Ella Fay est internée à Sharston pour avoir brisé une vitre de la filature où elle travaillait depuis ses 12 ans. Révoltée puis résignée, elle participe chaque vendredi au bal des pensionnaires. Ella s'éprend alors de John, un Irlandais mélancolique. S'intéressant à l'eugénisme, le docteur Fuller décide de réformer l'asile. Grand prix des lectrices de Elle 2018 (roman).

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Chantal Fontaine, librairie Moderne

    Dans un asile du début du siècle où les patients, victimes de leur époque, ne sont pas tous aliénés, le Dr Fuller, pavé de bonnes intentions, organise le bal du vendredi afin de les sortir de leur monotonie. Mais le Dr Fuller, malgré ses diplômes, n’est pas à l’abri des écarts de l’esprit et se laisse séduire par l’eugénisme et le contrôle des naissances. Ses patients subissent ses lubies et à mesure qu’eux se ressaisissent par la danse et la musique, lui sombre dans la frustration et la démesure. La psychologie des personnages, leur évolution, l’atmosphère à la fois oppressive de l’asile et pleine de promesses lorsque l’amour se pointe malgré les interdits font de ce roman un portrait remarquable et lucide d’une période historique méconnue


Les libraires vous invitent à consulter

Trois auteures primées par le Grand prix des lectrices Elle

Par publié le

Le jury exclusivement féminin du magazine Elle en France a dévoilé les lauréates de son prix remis cette année pour la 49e fois. En effet, ce sont trois auteures qui ont été honorées pour cette édition 2018. Dans la catégorie Roman, la Britannique Anna Hope a été élue pour son livre La salle de bal […]

La première liste du Femina

Par publié le

Le jury du Femina a rendu le 14 septembre sa première sélection de quinze romans français et de treize romans étrangers. À souligner, la présence de la Canadienne Margaret Atwood avec son roman C’est le cœur qui lâche en dernier (Robert Laffont). Un certain M. Piekielny (Gallimard) de François-Henri Désérable se trouve dans toutes les listes […]

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres