La ligne la plus sombre

Éditeur PASTEQUE (LA)
Paru le
Papier ISBN: 9782897770020
Disponibilité en librairie :
Quantité

La ligne la plus sombre retrace les aventures d'un écrivain qui voit ses vacances dans le Maine interrompues par un coup de fil qui changera sa vie.

Les libraires craquent

  • Une suggestion d'Anne-Marie Genest par la librairie Pantoute

    Dans la foulée du printemps étudiant, on demande à Joseph Farah d’écrire les discours de la première ministre du Québec. Accepter ou refuser, telle est la question. Quelque part entre l’autofiction et les univers parallèles, entre l’envie de changer le monde et l’angoisse existentielle, on retrouve le génie d’Alain Farah, son précieux assemblage de culture classique et populaire et d’autoréférence quasi cryptique. Avec ce roman graphique, il réussit là où bien des auteurs littéraires ont échoué avant lui : adapter son style au médium, se l’approprier. En cela, il est en parfaite synergie avec Mélanie Baillairgé, dont les illustrations au style presque naïf rendent les personnages sympathiques, la ville aussi douce que la campagne. On y trouve même quelques gravures de légendes qui méritent d’être encadrées! Un ouvrage aussi surprenant qu’exceptionnel qui mérite d’être lu encore et encore.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Anne-Marie Genest, librairie Pantoute

    Dans la foulée du printemps étudiant, on demande à Joseph Farah d’écrire les discours de la première ministre du Québec. Accepter ou refuser, telle est la question. Quelque part entre l’autofiction et les univers parallèles, entre l’envie de changer le monde et l’angoisse existentielle, on retrouve le génie d’Alain Farah, son précieux assemblage de culture classique et populaire et d’autoréférence quasi cryptique. Avec ce roman graphique, il réussit là où bien des auteurs littéraires ont échoué avant lui : adapter son style au médium, se l’approprier. En cela, il est en parfaite synergie avec Mélanie Baillargé, dont les illustrations au style presque naïf rendent les personnages sympathiques, la ville aussi douce que la campagne. On y trouve même quelques gravures de légendes qui méritent d’être encadrées! Un ouvrage aussi surprenant qu’exceptionnel qui mérite d’être lu encore et encore.

Les libraires vous invitent à consulter

Nuit blanche en BD

Par publié le

Cette fin de semaine, vingt et un bédéistes prendront part au défi 24h de la BD de Québec lancé par le Festival de la BD francophone de Québec / Québec BD, en collaboration avec Télé-Québec. Pendant 24 heures, les artistes devront créer 24 planches en lien avec le thème et la contrainte qui seront annoncés juste avant le début de l’aventure. Au fil des réalisations, les illustrations seront publiées sur le site du FBDFQ et sur les réseaux sociaux à l’aide du mot-clic #24HBDQUEBEC. Cette idée de

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres