La deuxième femme

Éditeur DU MASQUE
Collection : Grands formats
Paru le
Papier ISBN: 9782702449462
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782702448113
Disponibilité en librairie :
Quantité

Sandrine ne s'aime pas. Elle trouve son corps trop gros, son visage trop fade. Timide, mal à l'aise, elle bafouille quand on hausse la voix, reste muette durant les déjeuners entre collègues.Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme, et qu'il lui fait une place. Une place dans sa maison, auprès de son fils, sa maison où il manque une femme. La première. Elle a disparu, elle est présumée morte, et Sandrine, discrète, aimante, reconnaissante, se glisse dans cette absence, fait de son mieux pour redonner le sourire au mari endeuillé et au petit Mathias.Mais ce n'est pas son fils, ce n'est pas son homme, la première femme était là avant, la première femme était là d'abord. Et le jour où elle réapparaît, vivante, le monde de Sandrine s'écroule.Un roman noir d'une tension psychologique redoutable sur l'emprise et les mécanismes de la violence.

Les libraires craquent

  • Un roman coup de poing par la librairie Les libraires

    Une lecture oppressante, mais essentielle. Sandrine ne s’aime pas et son entourage a toujours encouragé ce sentiment. Aux infos, elle apprend la disparition d’une femme, voit son mari qui pleure et son fils. Une marche s’organise pour la retrouver malgré les semaines qui ont passé. Sur un coup de tête, Sandrine s’y rend, elle si timide, si portée à se dissimuler… Les circonstances l’amènent à cheminer à côté de cet homme qu’elle a vu pleurer. Sans qu’elle sache pourquoi, elle lui parle d’elle. Puis les mois passent et il finit par la recontacter. Ça y est, Sandrine est amoureuse pour la première fois de sa vie. Bientôt, elle emménage chez « l’homme qui pleure » et son fils. Une nouvelle vie s’installe jusqu’à ce qu’un soir, la télé parle d’une inconnue qui vient d’être ramenée à Paris après être restée muette de longs mois dans un hôpital italien. Pas de doute, c’est elle, c’est la première femme! Sandrine panique, pas question de lui laisser la place! Mais voilà que des flics se présentent et, à partir de là, on doute, on se dit qu’il y a forcément des fissures dans le beau roman d’amour, que Sandrine enjolive tout… On commence à apprendre tout ce que Sandrine se refusait jusque-là à admettre… et on vit, comme lecteur, le drame de toutes ces femmes victimes de gestes inacceptables. Un roman coup de poing, je l’ai déjà dit, je le répète, qui vous reviendra en tête chaque fois qu’aux infos on parlera d’un drame similaire… André Bernier L'Option (La Pocatière)


  • Commenté dans la revue Les libraires par André Bernier, librairie L’Option

    Une femme a disparu et Sandrine, d’ordinaire si timide, décide de participer à une marche pour la retrouver après avoir vu le mari en pleurs à la télé. Ainsi démarre le beau roman d’amour de Sandrine… Elle vit maintenant chez cet « homme qui pleure » et, un soir, la télé montre une inconnue qui vient d’être ramenée à Paris après être restée muette de longs mois dans un hôpital italien. Pas de doute, c’est elle, c’est la première femme ! Sandrine panique, pas question de lui laisser la place ! Mais voilà que des flics se présentent et, à partir de là, on se dit qu’il y a forcément des fissures dans le beau roman d’amour… et on se trouve bientôt face à un récit coup-de-poing sur la violence conjugale, un récit si proche de la réalité… Inoubliable !


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres