L'expression du désir au féminin dans quatre romans québécois

Éditeur NOTA BENE
Paru le
Sur commande : Délai de 5 à 14 jours
Papier Disponibilité ISBN: 9782895185161

Les schémas sociaux de la sexualité, dans une société régie par le pouvoir patriarcal, s’élaborent selon une perspective androcentrée, laquelle nie aux femmes et aux filles la pleine légitimité de leurs désirs. Longtemps posées comme objets du regard et du désir masculins, les femmes, accédant à la subjectivité littéraire, redéfinissent depuis peu leur rapport au désir et à la sexualité. Or cette récente prise de parole des écrivaines en la matière ébranle la mise en oeuvre des codes sexuels normatifs reconduits tant dans les oeuvres des femmes elles-mêmes que dans celles des hommes.

Considérant les premières expériences sexuelles comme déterminantes à l’égard de la construction de l’identité sexuée, le présent ouvrage interroge la représentation du désir féminin chez des personnages d’adolescentes tirés de quatre romans québécois contemporains : Les fous de Bassan d’Anne Hébert (1982), Volkswagen Blues de Jacques Poulin (1984), L’île de la Merci d’Élise Turcotte (1997) et La petite fille qui aimait trop les allumettes de Gaétan Soucy (2000).

En recourant à la théorie des scripts sexuels, à la construction sociale de l’identité de genre et à la notion d’intersubjectivité, cette étude jette un regard critique sur les (re)configurations des normes sexuelles genrées tout en révélant la défaillance des discours dominants sur le désir et la sexualité au féminin.

Catherine Dussault Frenette est doctorante en littérature à l’Université de Sherbrooke. Elle a codirigé, avec Isabelle Boisclair, l’ouvrage Femmes désirantes. Art, littérature, représentations (Remue-ménage, 2013). Elle a publié des articles dans les revues Spirale, Recherches féministes et Les Cahiers de l’IREF.

Mentionné dans ces thématiques

Vous aimerez peut-être...

X