L'essoreuse à salade

Éditeur SEPTENTRION
Collection : Hamac
Paru le
Papier ISBN: 9782897911348
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782897910907
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782897910754
Disponibilité en librairie :
Quantité

En préparant le souper, alors qu'il essore de la salade dans l'essoreuse à salade, le narrateur a l'idée de déménager ses affaires dans le débarras à l'arrière de la cuisine. À partir de ce moment, sa vie de couple avec Margot se détériore. ­L'arrivée de Johanie, une jeune artiste peintre bien mystérieuse, ne viendra pas arranger les choses à l'appartement. Philippe Chagnon est né à Saint-Hyacinthe en 1986. Il étudie en musique et en philosophie avant de consacrer son temps libre à l'écriture. Son premier recueil de poésie, Coeur takeout, paraît en 2013 aux Éditions de l'Écrou. En 2017, Del Busso Éditeur publie son deuxième recueil, Arroser l'asphalte. Dans la même année, Philippe est nommé l'un des dix jeunes auteurs à surveiller de l'émission Plus on est de fous, plus on lit ! Son premier roman, Le pourboire, est paru en 2019 aux éditions Triptyque.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Philippe Fortin, librairie Marie-Laura

    Petit roman fort bien foutu dont on ressort avec le sourire aux lèvres. Un contrebassiste aux tendances monomaniaques déplace progressivement le centre de son univers dans le petit réduit où il passe ses journées à pratiquer. Devant son couple s’en allant à vau-l’eau, celui-ci choisit non pas de réagir, mais plutôt de s’enfoncer dans le marais de sa solitaire indolence, non sans écorcher au passage quelques certitudes tout en sombrant dans une dépression qui lui semble bizarrement salutaire. L’impertinence du narrateur, le savoureux des dialogues, l’ambivalence ambiante, l’incongruité des situations, tout cela est très divertissant en plus d’être bien écrit et franchement drôle !


Les libraires vous invitent à consulter

Philippe Chagnon : Dépeindre la banale étrangeté du quotidien

Par publié le

Quelle étrange petite bête que L’essoreuse à salade, roman ironique tombé entre nos mains cet automne et qui raconte le quotidien d’un narrateur qui, après avoir essoré la salade, décide de déménager dans le débarras à l’arrière de sa cuisine. Une femme prendra alors sa place autant dans l’appartement qu’auprès de sa copine. Les événements s’enchaînent, l’essoreuse à salade n’étant jamais bien loin… Un roman champ gauche, qui occasionne plusieurs sourires et pour lequel l’auteur a accepté de rép

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres