L'envers de l'horreur : une histoire, deux versions

Éditeur ESSOR-LIVRES
Paru le
Papier ISBN: 9782925014768
Disponibilité en librairie :
Quantité

Je réalisai, à mes dépens, que c'était dans le noir que se cachaient le plus de démons, que la nuit réveillait les pires cauchemars des petits et des grands. Je savais que les pires créatures ne vivaient qu'à la tombée du jour afin qu'on ne les voie pas. Elles en profitent. Elles trichent. Elles jouent. Quand elles vous trouvent, elles vous déchirent. Elles vous ouvrent corps et âme en se nourrissant de votre esprit et de vos cris. Votre douleur les fait grandir. Ensuite, elles changent de proie. Elles en traquent une nouvelle, car ces créatures ne sont jamais rassasiées. Elles n'en ont jamais assez. Elles ont toujours besoin de davantage de sang, de cris, de blessures et de douleur. Elles ont besoin de vous entendre les supplier et de voir vos yeux se remplir de larmes. Elles ont besoin de s'assurer que vous n'êtes pas heureux et que vous souffrez. Elles ont besoin d'avoir la preuve que vous vivez d'un esprit tourmenté et d'une âme tâchée. Vos couvertures ne vous protégeront jamais et vérifiez toujours votre garde-robe avant d'aller dormir. Les médecins me disent... schizophrène. Je ne savais plus quoi penser. Était-elle fiction ou réalité? De quel monde faisait-elle partie? Je veux simplement vous avertir que certains êtres, dont nous préférons ignorer la présence, existent. En fait, je ne sais toujours pas ce qu'elle était... Marjoline... Ce qui me perturbe le plus, c'est que je n'ai aucune preuve qu'elle a réellement existé. Une histoire, deux versions : l'envers de l'horreur.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Amélie Simard, librairie Les Bouquinistes

    La nouvelle « amie » de Caroline est intrigante et remplie de mauvaises intentions, mais elle est la seule à le savoir, car personne d’autre qu’elle ne la voit. La ligne entre la maladie mentale et la visite réelle d’un esprit est mince… Qui dit vrai? Ou plutôt, qui est vrai? L’esprit vengeur laisse des traces sur Caroline, tant physiques que psychologiques, à tel point que cette dernière doit faire plusieurs séjours à l’hôpital. Les médecins et ses parents ne semblent pas être de son côté… Quel est l’envers de l’horreur? Cette amie a ses raisons pour vouloir se venger, mais la vengeance est-elle un bon moyen? L’intrigue de départ est classique du récit d’horreur, mais la trame finale m’a agréablement surprise. Un angle tout à fait différent est amené et je me pose encore la question : tout est-il aussi faux qu’il n’y paraît?


Vous aimerez peut-être...

  • Lucioles

    Éliane Boulanger-Racine

    • Format papier: 19,95 $

X

Navigation principale

Type de livres