L'avancée de la nuit

Éditeur DE L'OLIVIER
Paru le
Papier ISBN: 9782823611878
Disponibilité en librairie :
Quantité

«Mais à l'hôtel il en va autrement, l'hôtel est le lieu de leur intimité, celui où ils se regardent, où ils s'approchent, farouches et fiers, jusqu'à sentir rayonner la chaleur de l'autre, de sa peau, avant même de l'avoir touchée. Avant même de l'avoir vue, cette peau qui n'attend que la caresse.» Paul, étudiant et gardien d'hôtel, est fasciné par Amélia, l'occupante de la chambre 313. Tout chez elle est un mystère, ses allées et venues comme les rumeurs qui l'entourent. Lorsque Amélia disparaît, Paul ignore qu'elle s'est rendue à Sarajevo, à la recherche de sa mère, d'un pan inconnu de son histoire – et de la nôtre : celle de la dernière guerre civile qui a déchiré l'Europe. Dans ce roman incandescent, Jakuta Alikavazovic évoque ce qui est perdu et ce qui peut encore être sauvé.  

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Anne-Marie Bilodeau, librairie La Liberté

    L’avancée de la nuit est avant tout la folle histoire d’amour entre Paul et Amélia, une jeune femme entourée de mystères, résidante à l’hôtel où il travaille. Ne sachant presque rien de la vie personnelle de celle qui partage ses nuits, Paul est dévasté lorsqu’elle le quitte sans prévenir pour aller à la recherche de sa mère disparue à Sarajevo pendant la guerre. Roman clair-obscur, L’avancée de la nuit interroge la part d’ombre des rapports humains – ce qu’on tait, ce qui nous manque, ce qu’on poursuit. Dans un récit cyclique où le passé éclaire le présent, Jakuta Alikavazovic entraîne le lecteur au cœur de phrases au morcellement absolument maîtrisé, qui touchent la psyché complexe des personnages avec une aisance remarquable.  

Les libraires vous invitent à consulter

La première liste du Femina

Par publié le

Le jury du Femina a rendu le 14 septembre sa première sélection de quinze romans français et de treize romans étrangers. À souligner, la présence de la Canadienne Margaret Atwood avec son roman C’est le cœur qui lâche en dernier (Robert Laffont). Un certain M. Piekielny (Gallimard) de François-Henri Désérable se trouve dans toutes les listes dévoilées jusqu’à maintenant, soit le Goncourt, le Médicis et le Renaudot. Les prochaines sélections du Femina seront connues les 4 et 17 octobre, tandis q

Prix Médicis 2017 : Première sélection

Par publié le

Le jury du prix Médicis n’a pu se réunir au complet ce mercredi 13 septembre 2017. Contrairement à son habitude, il n’a donc dévoilé que ses candidats français lors de cette première sélection. La deuxième sélection, qui est devancée au 26 septembre, soit deux jours plus tôt, sera le moment de dévoiler les titres étrangers primés. Le lauréat, quant à lui, sera annoncé le 9 novembre prochain. L’an dernier, Ivan Jablonka avait mérité les honneurs avec son troublant compte-rendu de Laëtitia ou la f

Rentrée 2017 : Littérature étrangère

Par publié le

À surveiller Le déjeuner des barricadesPauline Dreyfus (Grasset) On lira avec une agréable délectation Le déjeuner des barricades : un grand hôtel chic en pleine révolution de Mai 68, alors que l’établissement huppé, occupé par le personnel, reçoit l’important jury d’un prix littéraire qui doit couronner un jeune prodige de 22 ans. Le tragique politique côtoie ici la frivolité de la richesse dans un roman éblouissant. Une « révolution en queue-de-pie » des plus épatantes.    Cette chose étra

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres