L'affaire Maillé : l'éthique de la recherche devant les tribunaux

Éditeur ECOSOCIETE
Collection : Parcours
Paru le
Papier ISBN: 9782897194598
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782897194611
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782897194604
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Une saga juridique racontée avec brio, pour que les sources des chercheur.e.s restent confidentielles À l’automne 2015, l’auteure et chercheuse Marie-Ève Maillé était invitée par des membres du Regroupement pour le développement durable des Appalaches à venir témoigner en guise de témoin-experte dans leur litige les opposant à l’entreprise derrière le projet éolien de l’Érable. Il s’agit du groupe citoyen mobilisé dans le Centre-du-Québec, qu’elle a étudié durant ses études de doctorat. Loin de se douter dans quoi elle s’embarquait, elle fut rapidement plongée dans un vaudeville juridique qui ne fut pas sans menacer sérieusement sa qualité de chercheuse indépendante et soulever d’importantes questions en matière de protection des sources dans le cadre de la recherche scientifique. Ce que l’histoire retiendra comme « l’affaire Maillé » débute lorsque l’entreprise en cause obtient en 2016 une ordonnance de la cour pour forcer la chercheuse à remettre les données qui permettent d’identifier les participant.e.s à ses recherches. Refusant de se plier à l’ordonnance parce que cela contrevient au devoir éthique de préserver la confidentialité des données de recherche qui sont confiées à tout.e. chercheur.se, celle qui est alors professeure associée au Centre de recherche interdiscplinaire sur le bien-être, la santé, la société et l’environnement (CINBIOSE) à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) est immédiatement plongée dans une aventure juridique qui connaîtra de multiples rebondissements. Dans un récit haut en couleurs teinté d’un humour mordant, Marie-Ève Maillé nous plonge au coeur de l’affaire et en rappelle les principaux tenants et aboutissants. Car si l’issue de cette saga est maintenant connue du grand public et que l’affaire finira somme toute bien pour la principale intéressée, les méandres de cette aventure restent pour plusieurs méconnus. Bien des questions demeurent d’ailleurs en suspens, au premier chef : comment diantre en sommesnous arrivé.e.s là ? Un récit essentiel pour éviter, soutient l’auteure, que d’autres chercheur.e.s ne se retrouvent dans la même situation ou que d’autres institutions universitaires ne soient tentées de se défiler à leurs responsabilités. Avec l’augmentation des conflits liés aux enjeux d’acceptabilité sociale ou aux controverses sociales et environnementales, il est en effet fort possible que d’autres chercheur.e.s soient confronté.e.s à des demandes d’accès à leurs données de recherche, par les forces policières, par le procureur général du Québec ou, comme dans le cas de Maillé, par une entreprise privée. C’est donc dans l’espoir de mieux outiller le milieu de la recherche, et surtout ces jeunes chercheur.e.s que la précarité rend d’autant plus vulnérables à ce genre d’attaques, que cet essai a toute son importance. Pour garder une trace de la bataille menée.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres