Juliette ou Les morts ne portent pas de bigoudis

Éditeur LEVESQUE
Collection : Réverbération
Paru le
Papier ISBN: 9782897630942
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782897630959
Disponibilité en librairie :
Quantité

« Diplôme d’herboristerie en poche, Juliette met les voiles, s’envole vers Rimouski. Elle exulte. — Le Saint-Laurent, lui a garanti tante Mique, tu verras, il te rentrera dans le corps, il t’emportera. Son odeur sera à tout jamais gravée dans la moindre de tes cellules. Ce mélange de varech, d’iode, de sel est un baume pour les âmes meurtries. Et le foin d’odeur, Juliette, le foin d’odeur. Ton nez ne s’en lassera jamais. Et les églantiers, ces rosiers sauvages, en été, ils te chavirent. »   Quand Juliette quitte la France pour s’établir au Québec, elle ne se doute pas que le fantôme de sa grand-mère-vitriol a élu domicile dans la bouilloire qu’elle trimballe avec elle. Elle ne sait pas non plus qu’une autre revenante l’accompagne dans sa traversée vers le Nouveau Monde. Dans ce roman par nouvelles aux forts accents de réalisme magique, Pénélope Mallard nous invite à côtoyer une galerie de personnages fantaisistes, dont Momone et tante Mique, herboriste patentée. Mais elle nous confronte surtout au destin singulier de Juliette, jeune enseignante passionnée. Dans Juliette ou Les morts ne portent pas de bigoudis, Pénélope Mallard choisit la narration par fragments pour raconter une histoire qui, certes, comporte sa part d’ombre mais aussi, et surtout, de grands moments de lumière.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Anne-Marie Duquette

    C’est dans une odeur d’oseille et de livèche que Pénélope Mallard nous offre son premier livre. Son roman par nouvelles nous entraîne dans les terres des herboristes comme à la cime des arbres, par le biais de plusieurs personnages féminins, dont le cœur est Juliette. La jeune fille va dans le monde avec la confiance de celles qui ne se savent pas seules. Effectivement, elle emporte, où qu’elle aille, «?son courant d’air de grand-mère?», bien blotti au creux d’une bouilloire. L’univers onirique de Mallard donne à voir un monde singulier où le temps, la vie et la mort sont cycliques — ce à quoi le genre du roman par nouvelles se prête merveilleusement bien. Ce recueil se suspend dans la journée comme une brume, entre légèreté et profondeur, faits (L’Isle-Verte, Rimouski, aéroport de Roissy) et rêveries (pianocktail de Vian, redingote magique). À lire pour mettre de l’iode dans votre journée?!


Les libraires vous invitent à consulter

Toi qui entres ici

Par publié le

Connaissez-vous la nécromancie? Cet art divinatoire permet, dit-on, d’invoquer les morts. Mais il existe une pléthore d’arts divinatoires, dont plusieurs étonnants, voire extravagants : la dendromancie (lire l’avenir dans les arbres), l’onychomancie (par le reflet des ongles) ou même la tyromancie, la prophétie par les fromages!

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres