Jeune homme sans avenir (Le)

Éditeur BOREAL
Paru le
Papier ISBN: 9782764621769
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782764641767
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782764631768
Disponibilité en librairie :
Quantité

Un homme, un écrivain, dans un aéroport d'une île du Sud dont les fenêtres laissent voir la mer, est retenu captif à cause du retard de son vol. Un adolescent musicien, ancien enfant prodige, vivant dans la rue en compagnie de son chien, se demande de quoi sera fait son repas du soir. Petites Cendres, qui ne danse plus et ne chante plus avec les autres travestis comme autrefois, refuse de sortir de son lit pour assister au couronnement de la reine des nuits. En superposant ces trois univers, Marie-Claire Blais poursuit son ambitieux projet de déchiffrement du monde que constitue la suite romanesque intitulée Soifs. À mesure que l'immense fresque s'approche de son achèvement, la romancière cerne de plus en plus près ses personnages, nous faisant partager leur palpitante humanité. Ce que la critique a écrit au sujet de la suite romanesque Soifs : Un roman puissant, dense et chargé. Il s'agit d'une oeuvre qui vous prend à bras-le-corps, qui porte sa vérité, exige mais donne en retour. Marie-Hélène Poitras, Voir Une fresque magistrale d'une puissance qui ne s'est jamais démentie. Michel Désautels, Radio-Canada Un art inimitable et particulier au service du monde. Caroline Montpetit, Le Devoir

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Caroline Le Gal, librairie Monet

    La vie est un combat perpétuel lorsque l’on emprunte les chemins de traverse. Ce livre est une réflexion brillante, poétique et surtout très réaliste sur le destin de trois personnages. Il y a cet ancien enfant prodige qui vit dans la rue, cet écrivain bloqué dans un aéroport et ce travesti un peu mal en point. Le jeune homme sans avenir parle de gens que l’on voit sans voir. Les marginaux, les artistes déchus et les laissés-pour-compte sont autant d’observateurs du monde qui nous entoure. La force des mots et le talent de l’auteure font de ce livre un bijou à l’état brut. La sensation de lire, enfin, un vrai roman sur l’amour et nos souffrances fera que vous penserez longtemps à « ce jeune homme sans avenir »

Les libraires vous invitent à consulter

Marie-Claire Blais, récipiendaire du prix Molson 2016

Par publié le

Chaque année, deux Prix Molson du Conseil des arts du Canada sont attribués à des personnes qui se sont distinguées soit dans le domaine des arts, soit dans celui des sciences sociales et des sciences humaines. Avec leur bourse de 50 000$, ces prix visent à encourager les contributions à l’égard du patrimoine culturel et intellectuel du Canada. Cette année, l’écrivaine Marie-Claire Blais reçoit les lauriers, ainsi que John McGarry, titulaire de la Chaire de recherche du Canada au département des

Cinquante bougies pour Boréal

Par publié le

Les éditions du Boréal fêtent un demi-siècle cette année. Il est difficile de passer en revue le parcours de cette maison tant les ouvrages et les auteurs sont nombreux : 2000 titres et 1000 auteurs. C'est ce qu'on appelle une maison bien vivante. Surtout lorsqu'on s'arrête un instant pour vadrouiller dans les pages de leur catalogue. C'est la panacée pour tous les lecteurs en manque de bons ouvrages. Pour la petite hisoire, les éditions du Boréal Express sont fondées en 1963 à Trois-Rivières p

Autre honneur pour Marie-Claire Blais

Par publié le

L’Université de Montréal remettra demain un doctorat honorifique à l’écrivaine Marie-Claire Blais lors de la cérémonie de collation des grades de la Faculté des arts et des sciences. L’œuvre de Marie-Claire Blais est étudiée à l’Université de Montréal « de manière continue, que ce soit dans les cours, dans les séminaires ou parmi les nombreux mémoires et thèses qui lui ont été consacrés ». Elle a déjà reçu un honneur semblable; en 2009, la Faculté des lettres de l’Université Laval lui avait re

Grand Prix du livre de Montréal pour Marie-Claire Blais

Par publié le

L’écrivaine Marie-Claire Blais remporte le Grand Prix du livre de Montréal 2012 pour son roman Le jeune homme sans avenir (Boréal).Une libraire chez Monet a d'ailleurs craqué pour ce livre, vous pouvez voir pourquoi ici. Ce prix, qui est doté d’une bourse de 15 000$, « souligne le dynamisme du milieu montréalais de l’édition et récompense annuellement une œuvre s’étant illustrée par sa facture et son originalité ». Normand de Bellefeuille pour Mon bruit (Noroît), Marcel Labine pour Le tombeau

Grand Prix du livre de Montréal

Par publié le

Les cinq finalistes du Grand Prix du livre de Montréal 2012 ont été annoncés : Marie-Claire Blais pour Le jeune homme sans avenir (Boréal), Normand de Bellefeuille pour Mon bruit (Noroît), Marcel Labine pour Le tombeau où nous courons (Les Herbes rouges), Éric Plamondon pour Mayonnaise (Le Quartanier) et Rober Racine pour Les vautours de Barcelone (Boréal). On connaîtra le lauréat le 12 novembre.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres