Je parle arme blanche

Éditeur NOROIT (LE)
Collection : Initiale du Noroît
Paru le
Papier ISBN: 9782890188051
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782890188280
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Voici un premier livre aiguisé sur les pierres comme celles que les anciens forçats fracassaient avec leurs membres. La liberté de parole du poète est absolue et elle s’oppose à la décadence du monde. Le livre se construit dans cette révolte métaphysique : mots comme pierres lancées à la face du monde. Ici, la parole veut libérer, dénouer les sangles qui enferment les êtres de leur condition de prisonniers. À cela, il faut ajouter le plain-chant d’une voix qui exacerbe les sens et se constitue en musique. Musique mordante pour des temps d’effondrement.

Les libraires vous invitent à consulter

Le premier Prix de poésie des collégiens est remis à Jonathan Charette

Par publié le

La première édition du Prix de poésie des collégiens a permis à 200 étudiants de huit cégeps du Québec de se prononcer sur leur lecture poétique de prédilection parmi les quatre recueils finalistes. Leur choix final s’est porté sur Je parle arme blanche de Jonathan Charette publié aux éditions du Noroît. Il s’agit du premier livre de poésie de Charette. « Ici, la parole veut libérer, dénouer les sangles qui enferment les êtres de leur condition de prisonniers », annonce l’éditeur. Jonathan Cha

La liste préliminaire du Prix de poésie de Radio-Canada 2014

Par publié le

Parmi les 24 premiers noms retenus sur les 750 qui ont proposés des œuvres au Prix de poésie Radio-Canada, plusieurs ne sont pas inconnus. Comme le concours est ouvert aux poètes qui ont déjà ou non publié, on peut reconnaître certains auteurs, comme: Angéline Bouchard qui publia Amalg’âme aux éditions Belle Feuille en 2010, Maxime Catellier, notre chroniqueur Poésie à la revue, dont le plus récent recueil, Perdue, est paru en 2013 chez l’Oie de Cravan, France Cayouette qui a sorti cette anné

La poésie s’invite au cégep

Par publié le

Superbe initiative d’un petit groupe d’éditeurs intéressés à mettre la poésie entre les mains des cégépiens. Le nouveau Prix de poésie des collégiens, pendant poétique de l’apprécié Prix littéraire des collégiens, couronnera un recueil apprécié par des jurys étudiants de huit cégeps. En lice pour cette première édition : Aura de Caroline Louisseize (Poètes de brousse)lire la foudre j'entendsparole de pleine lune dans un visage de faunej'entendsvivrebrèche ouverte depuis l'enfance La cathéd

La poésie au coin des rues

Par publié le

Quand la poésie se fait la voix d’un projet citoyen, ça donne quoi? Sans contredit, ça donne lieu à bien des surprises car comme la poésie peut prendre des formes plurielles et polyphoniques, elle permet à chacune des parties qui forment le tout collectif d’exprimer son existence et son unicité. C’est sous l’influence de cette poésie libre que se trouve plongé pour une deuxième année consécutive le quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal avec son événement la Rue de la Poésie. Sise sur l’aven

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres