Je mange avec ma tête: Les conséquences de nos choix alimentaires

Éditeur ALAIN STANKE
Paru le
Chercher Par:
Quantité
Papier Disponibilité ISBN: 9782760410978
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782760412422
Offrir en cadeau numérique

Manger avec sa tête, affirme Élise Desaulniers, c'est choisir ce qu'on met dans son assiette, en sachant que les choix qu'on fait ont des conséquences : sur notre santé d'abord, mais aussi sur l'environnement, sur la vie des animaux, sur celle d'autres personnes. En dix chapitres, elle explique les bases de l'éthique alimentaire, en apportant un nouvel éclairage sur des enjeux tels que les pesticides, les OGM et les aliments bio. Le saumon sauvage est-il plus intéressant pour la santé que le saumon d'élevage ? Doit-on vraiment acheter local ? Devrions-nous privilégier le bio à n'importe quel prix ? Autant de questions traitées avec nuance et intelligence.

Les libraires craquent

  • Par Christine Arseneault-Boucher par la librairie Pantoute

    Ce livre prône le végétarisme, et même le «véganisme», un mode de vie fondé sur le refus de l’exploitation animale. Mais l’auteure n’impose rien: elle explique, elle réfute les arguments des carnivores, elle cite de nombreuses études, propose des tas de pistes de lecture en fin de texte. Le hic? Peut-être qu’avec ce livre, Élise Desaulniers prêche aux convertis, car rares sont les omnivores qui lisent ce type d’essais. Reste que ces écrits doivent exister, au cas où ils en conscientiseraient certains. Serez-vous l’un d’eux?

Les libraires vous invitent à consulter

Élise Desaulniers en résidence chez Zone libre

Par publié le

L’essayiste Élise Desaulniers (Vache à lait : dix mythes de l’industrie laitière et Je mange avec ma tête : les conséquences de nos choix alimentaires) sera, dès février et jusqu'en mai, en résidence à la librairie indépendante Zone libre de Montréal. En effet, pour une troisième année consécutive, le Conseil des arts de Montréal a décidé d’investir les lieux si conviviaux que sont les locaux des librairies pour y déployer cette résidence de création, assortie d’une bourse de 7 000$. « Avec cet

Festival Metropolis Bleu

Par publié le

La mission principale de l’organisme Metropolis Bleu est de « partager le plaisir de lire et d'écrire permettant ainsi l'éclosion de la créativité et de la compréhension interculturelle ». L’intégration sociale est au cœur de son engagement et tout au long de l’année, l’organisme offre plusieurs activités en ce sens, toujours livré par l’intermédiaire littéraire. Son événement annuel d’envergure est certainement le Festival littéraire international qui a lieu à Montréal, cette année du 22 au 28

Vous aimerez peut-être...

X