J'ai toujours ton coeur avec moi

Éditeur ZULMA
Collection : LITTERATURE ETRANGERE
Paru le
Papier ISBN: 9782843047640
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782843047671
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Phénix excentrique tant de fois ressurgi de ses cendres, Siggy n'est plus. Elle qui n'a jamais été là pour personne a légué à sa fille Hildur son mal étrange et une petite maison jaune sur l'île de Flatey. Une lettre de sa mère pour seul viatique, Hildur s'embarque vers ce point minuscule perdu dans l'océan. Avec pour ange tutélaire l'homme aux yeux vairons. Et une foule de souvenirs sans pareils – les extravagances de Siggy et de son voisin Kafka, les mantras de grand-mère Laretta contre les idées noires, l'appel des phoques sacrés ou les fantômes de la rue Klapparstigur...
Qui tous portent la promesse d'une singulière renaissance. Comme une consolation venue d'ailleurs, J'ai toujours ton coeur avec moi est la belle chronique de ces jours sans boussole – mélancolique, insolite et décalée.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Mélanie Langlois, librairie Liber

    Un roman poétique sur la maternité, la transmission, la mort et la folie, livré d’un seul souffle par la voix de Soffía Bjarnadóttir, une jeune auteure islandaise à découvrir. Après de nombreuses mises en scène grotesques, Siggy, la mère d’Hildur, meurt (pour vrai cette fois) et lui lègue une petite maison jaune sur l’île de Flatey. Siggy l’excentrique « avait perdu le nord » depuis un bon moment déjà. Dans ce récit chaotique, nous accompagnons Hildur dans un étrange voyage sur une île perdue, au cœur de ses souvenirs mélancoliques, tentant de faire le deuil d’une mère qui n’en a jamais été vraiment une. Un récit flirtant avec l’irréel et qui traduit bien l’errance de la jeune femme. Triste et beau à la fois, ce roman venu du froid nous surprend et nous chavire.

Les libraires vous invitent à consulter

Voyages initiatiques

Par publié le

Deux héroïnes entreprennent de mystérieux voyages, périples initiatiques des plus contrastés. Si l’une se fait enlever au bout du monde sans son consentement, réduite à un objet sans libre arbitre, l’autre part plutôt au bout d’elle-même et de sa nouvelle liberté, en allant enterrer sa mère en Islande. L’art de désamorcerEnvoyée spéciale de Jean Echenoz sert sur un mode humoristique un roman d’espionnage qui ne se prend jamais au sérieux. L’œuvre fantaisiste marque un retour à la fiction pure p

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres