Invention de Hugo Cabret (L')

Papier ISBN: 9780545988162 Non disponible. 27.99$

Hugo Cabret vit dans une gare de Paris. Orphelin, horloger et cambrioleur, son anonymat est le gage de sa survie. Mais le destin met bientôt sur son chemin une petite fille excentrique et un vieil homme aigri qui tient un comptoir de jouets dans la gare. Lorsque son secret le plus précieux est mis au jour, il se tisse une trame inextricable où dessin codé, précieux cahier, clé volée, androïde et message signé du père d'Hugo s'entremêlent. Brian Selznick s'est beaucoup inspiré de la vie de Georges Méliès qui a oeuvré dans le monde du cinéma entre 1890 et 1920 et à qui l'on attribue la réalisation du premier film de science-fiction. L'invention de Hugo Cabret réunit les caractéristiques du roman et de l'album illustré. L'auteur innove en alternant des segments en images, puis en textes. Plus de la moitié des pages sont illustrées de dessins au crayon, en noir et blanc.

Les libraires craquent

  • Enfant ou adulte, laissez-vous enchanter par ce tour de magie. par la librairie Paulines

    Hugo Cabret est plus qu’un simple livre; c’est une œuvre unique en son genre. Les pages défilent entre le texte et les dessins, pour quelques instants, le temps s’arrête. Ni trop long, ni trop court, il est juste parfait. En plus, il offre la possibilité d’enrichir sa culture en découvrant l’œuvre d’un grand cinéaste. L’histoire, simple mais délicieuse, se résume ainsi : un jeune orphelin, veillant au bon fonctionnement des horloges d’une gare, cherchera à résoudre le mystère d’un automate qui changera sa vie.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Lorraine Guillet, librairie Le Fureteur

    Le livre en soi est une merveille, magnifiquement illustré en noir et blanc. De longues parties du récit sont d’ailleurs racontées seulement en images. Cette histoire s’inspire d’un aspect de la vie du pionnier du cinéma, Georges Méliès, qui était aussi collectionneur d’automates. Hugo, orphelin, récupère un automate que son père tentait de restaurer avant de périr dans un incendie. L’enfant s’imagine qu’une fois réparé, l’automate, personnage armé d’une plume, lui écrira un message de son père. Pour le reconstruire, Hugo chaparde parfois de petits jouets mécaniques dans une boutique appartenant... à George Méliès. Il s’avère que l’automate lui a déjà appartenu. Grâce à Hugo, Méliès ressortira de l’ombre, après avoir abandonné le cinéma et vendu ses archives, lors d’années difficiles. Mêlant réalité historique et fiction, cet objet-livre est un bijou. Dès 9 ans

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres