Homme qui marche (L')

Paru le
Papier ISBN: 9782890774575
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782890775008
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: Adobe DRM ISBN: 9782890775015
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Après la faillite de son entreprise d’enseignes lumineuses, Jean Béliveau est parti sur un coup de tête le jour de ses quarante-cinq ans, le 18 août 2000, de Montréal. Il est rentré chez lui le 16 octobre 2011 après avoir parcouru 75 543 km à travers 64 pays. Il a réussi sans préparation à effectuer la plus longue marche ininterrompue autour du monde et celle-ci a été reconnue par l’Unesco dans le cadre de la décennie internationale dédiée à la paix pour les enfants. Durant ces onze années, le marcheur porte turban et grande barbe au Soudan, mange des insectes en Afrique, du chien en Corée et du serpent en Chine. Il dort sous les ponts, dans des foyers pour sans-abri, voire dans des prisons, mais la plupart du temps chez des gens séduits par son aventure. Ce livre dévoile la belle histoire d’un homme qui a transformé sa vie en une véritable odyssée. Ses nombreux fans ont pu le suivre sur le site Internet que sa compagne Luce a animé pour le soutenir et pourront simultanément le découvrir sur le marché européen. D’autres traductions internationales sont aussi sur la table. Son périple a fait l’objet d’un documentaire, Des ailes aux talons. Depuis son retour, Jean Béliveau donne des conférences et rencontre les jeunes dans les écoles. Il est aussi ambassadeur de Trottibus, un projet de la Société canadienne du cancer.

Les libraires craquent

  • À la marche! par la librairie Les libraires

    Jean Béliveau est l’un de ceux, rares, qui ne se sont pas contentés de rêver : il est parti. La crise de la quarantaine et la faillite de l’entreprise ont sans doute fait s’effondrer les derniers obstacles, réels ou imaginaires. C’est à quarante-cinq ans qu’il amorce sa longue marche de 75500 kilomètres, parcourant le monde entier avec presque rien. Il aura au préalable rangé « les objets qui [l’]ancraient à [s]on univers fixe »… Il part le 18 août 2000, le cœur rempli de l’amour des siens (son amoureuse, ses enfants, ses parents) et ses quelques bagages rangés dans un petit chariot à trois roues, décidé à ne revenir qu’une fois atteint le bout de sa route, qu’il savait très longue. Voici le très beau récit d’un homme qui marcha durant 4077 jours. (Sabica Senez)


  • Commenté dans la revue Les libraires par Kathy St-James, librairie Buropro | Citation

    Jean Béliveau est le premier homme à avoir fait le tour du monde à pied. De retour chez lui, il fait le récit de son incroyable périple de onze ans. À la lecture, on devine que l’auteur en avait trop à raconter pour tout mettre dans le même livre, car certains passages sont brefs : on en aurait pris davantage à chaque chapitre. Ce fait vécu permet de voyager à travers les pays, les peuples, les coutumes, les religions, mais aussi à travers l’aventurier qui fait plusieurs introspections honnêtes et sans tabous, ainsi que des réflexions sur le monde qu’il parcourt, ce qui donne à l’ouvrage une pointe philosophique. J’ai aussi adoré lire ce témoignage pour découvrir toute la force intérieure et la volonté de cet homme charmant.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres