Histoire des genres dramatiques à la radio québécoise

Éditeur SEPTENTRION
Paru le
Papier ISBN: 9782894486481
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782896646241
Disponibilité en librairie :
Quantité

À la fin du XXe siècle, les dramatiques sont disparues de la programmation de toutes les stations radiophoniques ­québécoises qui, pendant des décennies, avaient assuré la diffusion des radioromans, des séries de sketches et des radiothéâtres. Elles avaient pris une place importante au point de devenir des moteurs économiques et culturels. Même si l'essentiel de la production dramatique s'est fait à partir de Montréal, ces émissions ont été diffusées dans toutes les régions du Québec et ont rejoint un très large public. La diversité des origines de plusieurs auteurs et réalisateurs donne à leurs oeuvres une couleur et une vision ouverte de la société québécoise. Par ailleurs, dès la fin des années 1920, les femmes y ont trouvé un espace professionnel équitable. Avant que la mémoire collective ait fait le deuil de cette production et que les univers sonores ne soient tombés dans l'oubli, sans doute est-il pertinent que soient retracés les moments significatifs de près de soixante-dix ans d'expériences radiophoniques

Les libraires craquent

  • Par Guylaine Jacob par la librairie Pantoute

    Que signifie écouter la radio aujourd’hui? De l’information événementielle et journalistique aux émissions musicales et humoristiques, les stations de radio modernes axent surtout leur programmation sur une culture du divertissement, mais il n’en fut pas toujours ainsi. Renée Legris, à travers une riche panoplie d’oeuvres radiophoniques, nous dépeint avec justesse l’essor de la radiodiffusion au XXe siècle, ses retombées économiques et culturelles, et pose un regard critique et passionné sur un médium avant-gardiste. Truffé de sections telles que «Interactions du théâtre à la radio et du théâtre sur scène», «L’univers sonore des dramatiques à la radio québécoise» et «Les femmes à la radio et dans les oeuvres dramatiques», cet essai constitue à la fois un hommage et un ouvrage de référence indéniable.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Guylaine Jacob, librairie Pantoute

    Que signifie écouter la radio aujourd’hui? De l’information événementielle et journalistique aux émissions musicales et humoristiques, les stations de radio modernes axent surtout leur programmation sur une culture du divertissement, mais il n’en fut pas toujours ainsi. Renée Legris, à travers une riche panoplie d’oeuvres radiophoniques, nous dépeint avec justesse l’essor de la radiodiffusion au XXe siècle, ses retombées économiques et culturelles, et pose un regard critique et passionné sur un médium avant-gardiste. Truffé de sections telles que «Interactions du théâtre à la radio et du théâtre sur scène», «L’univers sonore des dramatiques à la radio québécoise» et «Les femmes à la radio et dans les oeuvres dramatiques», cet essai constitue à la fois un hommage et un ouvrage de référence indéniable.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres