Fleurs au fusil

Éditeur PEUPLADE (LA)
Collection : ROMAN
Paru le
Papier ISBN: 9782923530611
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782923530659
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782923530666
Disponibilité en librairie :
Quantité

Viviane Videloup a grandi « dans les décombres du romantisme », parmi les bêtes que son père empaillait. Écrivaine, elle estime que son style « est romantique pour donner l'apparence du vivant aux défunts et perpétuer un deuil infini ». Prendre des vacances - de tout - et ne plus écrire, tel est le point de départ de ce passage en Belgique où la mémoire trouble de Viviane s'entrelace à celle de ses amis. Louis Leloup n'est plus, mais Laurent Louve l'attend à Bruxelles. Quant à Fleure, l'amie d'enfance, elle lui apparaîtra sur la Grand-Place, belle et vive comme un « magnolia dressé au sommet des hivers les plus rudes ». Fleurs au fusil explore le désir de création, de renouveau et de persistance, allie élégance et cruauté, délires lyriques et philosophiques, violence et beauté.

Les libraires craquent

  • Une suggestion Littérature québécoise de la Librairie Monet par la librairie Librairie Monet

    « Viviane Leloup, personnage central du récit, décide, suite au décès d’un ami et voisin, de quitter son quotidien. Là-bas, elle se reconstruira à travers ses souvenirs d’un passé trouble et violent, ainsi qu’avec la rencontre d’une amie avec qui elle nouera une intimité. La grande force du roman est trouvée dans le travail de juxtaposition des mots qui permettent la construction d’images fortes, souvent troublantes. Au fil des pages, on découvre une plume poétique, sensible et touchante. L’histoire, bien qu’un peu faible et maladroitement construite, propose un fil narratif intéressant qui nous donne envie de suivre l’évolution de ce personnage féminin fort qui reprend lentement pouvoir sur son corps. » - Marie-Ève Blais


  • Commenté dans la revue Les libraires par Thomas Dupont-Buist, librairie Gallimard

    Enfin une profusion d’images qui subliment le quotidien sordide que dépeint trop souvent la littérature québécoise! Remarquez, l’univers de ce roman n’en est pas moins sombre pour autant, mais ses ténèbres laissent périodiquement filtrer la lumière. Tout n’est pas perdu. Dans ce roman captivant, de très courts tableaux se succèdent, toujours chapeautés par un titre qui condense la poésie du passage. La forme est très agréable et favorise un type de lecture plus près du genre poétique que du roman. On se laisse entraîner par le rythme un peu paresseux de la contemplation sans jamais se hâter. C’est un réel plaisir que l’on a envie de renouveler en allant lire la poésie de Deschênes ou encore, qui sait, son prochain roman?

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres