Femmes et la droite (Les)

Éditeur REMUE-MENAGE
Collection : Observatoire de l'antiféminism
Paru le
Papier ISBN: 9782890913509
Disponibilité en librairie :
Quantité

Militante féministe, Andrea Dworkin a voulu comprendre pourquoi des femmes rejettent le féminisme et n'hésitent pas à se montrer racistes et homophobes. Comment expliquer cet apparent paradoxe ? Dans un contexte où les femmes sont subordonnées aux hommes, les femmes de droite concluent ce qui leur paraît le marché le plus avantageux : en échange de leur conformité aux rôles traditionnels, la droite leur promet la sécurité, le respect, l'amour.
Elles font donc le pari qu'il est préférable de prendre le parti du patriarcat plutôt que de combattre ce système dont la violence est trop souvent meurtrière. Mais la droite et l'antiféminisme se fondent sur le mépris des femmes et encouragent l'exploitation de leur sexualité : "ce que font les femmes de droite pour survivre au système de classes de sexe ne signifie pas qu'elles y survivront : si elles sont tuées, ce sera probablement aux mains de leur mari".
Une réflexion brutale et sans concession, qui rappelle l'importance de la révolte féministe. La sociologue Christine Delphy, qui signe la préface, redonne à Andrea Dworkin la place qui lui revient dans l'histoire du féminisme, et le politologue Frédérick Gagnon rappelle dans sa postface la pertinence des analyses d'Andrea Dworkin pour comprendre le sort des femmes dans la vie politique des Etats-Unis des années 2000, toujours marquée par la misogynie et l'antiféminisme.

Les libraires craquent

  • Par Victoria Lévesque par la librairie Pantoute

    Pour les féministes, le discours d’Andrea Dworkin est une nécessité, même si certaines personnes le trouvent provocateur. Dans Les femmes de droite, l’essayiste américaine tente de démontrer que les femmes évoluent dans un milieu hostile voire violent, un univers créé et dominé par les hommes. Certaines femmes adhèrent pourtant aux discours de droite, dans lesquels elles sont réduites à la procréation et à la prostitution. Pourquoi? C’est ce que Mme Dworkin tente d’expliquer, parfois crûment, parfois avec compassion, mais toujours sans jugement de valeurs. Cet ouvrage, publié pour la première fois en français, rappelle que, malheureusement, l’égalité sexuelle n’est pas encore atteinte et que ceux et celles qui croient ce combat désuet et terminé sont, à mon humble avis, endormis.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Victoria Lévesque, librairie Pantoute

    Pour les féministes, le discours d’Andrea Dworkin est une nécessité, même si certaines personnes le trouvent provocateur. Dans Les femmes de droite, l’essayiste américaine tente de démontrer que les femmes évoluent dans un milieu hostile voire violent, un univers créé et dominé par les hommes. Certaines femmes adhèrent pourtant aux discours de droite, dans lesquels elles sont réduites à la procréation et à la prostitution. Pourquoi? C’est ce que Mme Dworkin tente d’expliquer, parfois crûment, parfois avec compassion, mais toujours sans jugement de valeurs. Cet ouvrage, publié pour la première fois en français, rappelle que, malheureusement, l’égalité sexuelle n’est pas encore atteinte et que ceux et celles qui croient ce combat désuet et terminé sont, à mon humble avis, endormis.

Mentionné dans ces thématiques

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres