Diane Arbus, une biographie

Éditeur SEUIL
Paru le
Papier ISBN: 9782020882125
Disponibilité en librairie :
Quantité

Née en 1923, Diane Nemerov aurait pu suivre les rails de la grande bourgeoisie juive new-yorkaise dans laquelle elle a grandi. Mais, très tôt, son tempérament sombre et rebelle s'affirme et la détache du «moule». Elle refuse d'aller à l'université et, au grand dam de ses parents, se marie à dix-huit ans avec Allan Arbus, son premier amour. Ensemble, ils créeront un studio de photo de mode et collaboreront avec tous les grands magazines de mode américains. Cependant la frivolité et les contraintes commerciales de la mode ne siéent pas à Diane. Munie de son Leica, elle commence à exercer son oeil autrement, pendant les longues séances de pose avec les mannequins. Elle attendra pourtant le début des années 60 pour s'écarter encore de la route et aller chercher ses propres visions, au hasard des rues de New York, dans les bas-fonds, là où aucun photographe ne s'était encore jamais aventuré. Ses modèles malmènent les conventions sociales, sexuelles, physiques. Monstres de foire, travestis, nains, géants, jumeaux, les freaks la fascinent parce qu'ils défient les normes et interrogent sans cesse le visible. Exploratrice insatiable, Diane Arbus repousse les limites, cherche, fouille, se heurtant ainsi aux violents rejets d'un public qui n'a encore jamais vu ça.Proche de Richard Avedon, de Marvin Israel et du groupe Condé Nast, sa vie nous entraîne dans le New York bouillonnant des années 60. Photographe décisive et femme fragile, Diane Arbus connaîtra le destin des icônes tragiques de l'Amérique.La biographie de Patricia Bosworth est à ce jour la somme la plus complète et la plus détaillée sur la vie et l'oeuvre de Diane Arbus.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Céline Bouchard, librairie Monet

    La photographe américaine Diane Arbus mit fin à ses jours le 26 juillet 1971 à l’âge de 48 ans. Née Nemerov en 1923, elle grandit dans un milieu bourgeois de New York. Elle épouse très jeune Allan Arbus, avec qui elle s’initie à la photographie. Ils travailleront ensemble pendant plusieurs années dans le milieu de la mode, elle comme styliste, et lui, comme photographe. Dans les années 60, après son divorce, elle commence à définir son propre style. Ses sujets de prédilection seront les marginaux et les exclus de la société. Tout au long de sa courte carrière, ses photos susciteront admiration ou incompréhension, voire même dégoût. Aujourd’hui, son œuvre est considérée comme un apport majeur dans l’histoire de la photographie du XXe siècle. Cette biographie nous plonge avec fascination dans la vie de cette femme étonnante et dans le New York turbulent de l’après-guerre.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres