Désirer

Éditeur BELFOND
Collection : LITTERATURE ETRANGERE
Paru le
Papier ISBN: 9782714446152 Épuisé : non disponible. 31.95$
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782714450302

Tout à la fois roman d'aventures, pastiche victorien, fresque sociale, dénonciation radicale des ravages de la colonisation, le nouveau chef-d'oeuvre d'un des plus grands écrivains australiens. Inspirée de faits réels, portée par une écriture étincelante de finesse et d'esprit, une oeuvre virtuose et sensuelle, une méditation troublante sur la lutte entre le désir et la raison.Dans une colonie anglaise de Tasmanie, un peintre fait le portrait d'une petite Aborigène. Elle se prénomme Mathinna, elle est la fille adoptive de sir John Franklin et de lady Jane. Pour le gouverneur et son épouse, l'éducation de la fillette doit illustrer le triomphe de la civilisation sur l'état sauvage.En quelques mois, Mathinna devient la coqueluche de la colonie, avant de connaître un destin tragique...Des années plus tard, Londres bruit du scandale entourant la disparition de sir John Franklin, accusé de cannibalisme lors de sa dernière expédition. Désireuse de laver la mémoire de son mari, lady Jane se tourne vers Charles Dickens, alors au sommet de sa gloire.De cette rencontre naît une pièce de théâtre qui va avoir une singulière résonance sur l'existence du grand écrivain, en proie à une grave crise conjugale...

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Mariane Cayer, librairie Daigneault

    Ce livre est un récit à double voix. D’abord, celle de Mathinna, aborigène et fille adoptive de Sir John Franklin, alors vice-roi de Tasmanie, censée, par son «éducation blanche», être la marque ultime de ce que la civili­sation peut faire d’une sauvagesse.Ensuite, celle de Charles Dickens, auteur d’une pièce sur le sort funeste de l’expédition de ce même Franklin. On alterne entre les deux personnages tout au long du récit, mais le sujet central est le désir: celui que l’on n’hésite pas à exprimer pour Mathinna, et celui que l’on réprime complètement, car il est marque de sauvagerie chez Dickens. Entre ces deux visions d’un même phénomène, c’est à une critique complète de la société victorienne que l’auteur se prête, en

    montrant qu’aux extrêmes, nul ne peut trouver le salut.


Les libraires vous invitent à consulter

Le Man Booker Prize a été remporté par Richard Flanagan

Par publié le

Le Man Booker Prize, un des prix littéraires les plus prestigieux avec à la clé une bourse de 50 000 livres sterling (près de 100 000 dollars canadiens), a été annoncé cette semaine. C’est l’Australien Richard Flanagan qui l’a emporté avec The Narrow Road to the Deep North (Chatto & Windus) qui s’inspire des années de confinement […]

Man Booker Prize: les six finalistes

Par publié le

La liste des sélectionnés est de plus en plus courte. Des treize finalistes initiaux, ils ne sont désormais plus que six. Une nouveauté cette année : le prestigieux prix britannique a ouvert la porte aux œuvres américaines. Si les livres en compétition ne sont pas encore traduits en français, il est cependant possible de trouver d’autres […]

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres