De Samson à Mohammed Atta : Foi, Savoir et Sacrifice Humain

Éditeur FIDES
Paru le
Papier ISBN: 9782762128079
Disponibilité en librairie :
Quantité

On l'a dit et répété: les attentats du 11 Septembre marquent sans contredit un avant et un après dans l'histoire de notre temps. Et les essais qui se sont multipliés depuis ont cherché à saisir la portée, tant sur le plan religieux que politique, de cet événement inouï. Sans ignorer le caractère singulier de ces attentats, tournant le dos aux lectures plus étroitement politiques et tirant profit d'une perspective résolument comparatiste, Terry Cochran montre plutôt que l'idée de sacrifice humain fut de tout temps présente dans les trois grandes religions monothéistes de même que dans l'histoire de la philosophie et de la pensée occidentale, voire orientale. Le sacrifice que Dieu le Père fait de son Fils unique est connu de tous les chrétiens. Mais l'a-t-on oublié? Le Samson de la Bible, qui fait s'effondrer les colonnes du temple et se donne la mort en même temps que 3000 Philistins ennemis, commet un attentat-suicide avant la lettre. Socrate, qui se soumet aux autorités de la Cité en buvant la ciguë, fait aussi le sacrifice de soi, cette fois au nom de la raison. Et dans le Japon du XXe siècle, l'écrivain Mishima et les pilotes kamikazes de la Seconde Guerre mondiale en font autant selon un univers mental devenu en grande partie incompréhensible à la sensibilité moderne. Dès lors, les attentats du 11Septembre incarnent à la fois une continuité, une rupture et une réinscription dans l'histoire. Terry Cochran révèle ainsi les limites du discours sur la terreur qui, fort de la raison, lui oppose «l'humain en maître absolu de son propre destin». Pour cet intellectuel, la foi est plutôt un prisme permettant d'accéder à la connaissance et d'ouvrir une voie nouvelle à l'imaginaire de la transcendance.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Félix-J. Philantrope, librairie Monet

    Il y a quelque chose de tout à fait magnifique dans cet essai sur le terrorisme par Terry Cochran: il nous surprend. C’est-à-dire qu’au lieu de nous servir une étude sociologique ou politique sur les sources du terrorisme, comme nous en avons trop vu depuis le début de notre siècle, l’auteur aborde la problématique par le biais de la théologie et de la philosophie. La démonstration s’appuie, d’une part, sur les textes de certains des plus grands penseurs occidentaux tels que Montaigne, Pascal, Kant et Benjamin. Puis, d’autre part, la ferveur religieuse qui pousse à commettre l’acte terroriste est expliquée par les sentiments d’exaltation et de dépossession devant la grandeur divine, tels que nous pouvons les rencontrer dans les textes des mystiques.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres