Consumés

Éditeur GALLIMARD
Collection : Du monde entier
Paru le
Papier ISBN: 9782070123704
Disponibilité en librairie :
Quantité

ConsumésNaomi Seberg et Nathan Math oeuvrent avec succès dans le photojournalisme à sensation de l'ère des nouveaux médias. À la fois amants et concurrents professionnels, ils arpentent le globe séparément, ne se croisent que dans des hôtels d'aéroports ou n'ont de rapports que par Internet, et sont toujours à la recherche d'histoires spectaculaires - si possible sordides.Celle de Célestine et Aristide Arosteguy, anciens professeurs de philosophie à la Sorbonne et couple libertin, a tout pour attirer Naomi. Célestine a en effet été retrouvée morte, mutilée, dans son appartement parisien. La police suspecte son mari, qui a disparu, de l'avoir assassinée et d'avoir mangé des parties de son corps. Avec l'aide d'Hervé Blomqvist, un étudiant singulier, elle se lance sur les traces d'Aristide, qui la mènent jusqu'à Tokyo.De son côté. Nathan se trouve à Budapest pour photographier le travail d'un chirurgien controversé, Zoltán Molnár, qui a été recherché par Interpol pour trafic d'organes et pratique désormais des interventions illégales. En couchant avec l'une des patientes de Molnár, Nathan contracte l'étrange « maladie de Roiphe », que l'on croyait disparue. Il s'envole alors pour Toronto, bien décidé à rencontrer le médecin qui a identifié ce mystérieux syndrome...Ces histoires parallèles finissent par se croiser dans une intrigue hallucinée mêlant la technologie et le corps, l'impression 3D et la philosophie, le festival de Cannes et le cannibalisme, la mort et le sexe sous toutes ses formes (fétichisme, voyeurisme, échangisme...)« Consumés est une révélation éblouissante. Il n'est pas destiné aux âmes sensibles, mais à ceux qui sauront savourer un voyage au coeur des profondeurs des ténèbres. À lire absolument. Le roman de Cronenberg est tout aussi perturbant, sinistre et captivant que ses films. »Stephen King

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Olivier Boisvert, librairie Marie-Laura

    En nous obligeant à suivre des personnages névrosés mus par des penchants étranges, David Cronenberg provoque, avec Consumés, une nausée constructive chez le lecteur. Les cinéphiles retrouveront dans ce roman la même sagacité scandaleuse et vivifiante présente dans ses films. Lire Cronenberg nous fournit une lanterne ou, si vous voulez, une grammaire pour mieux décrypter sa filmographie. Bénéficiant d’une traduction qui se fait oublier, le roman donne à voir le geste d’individus hyper technologiques grisés par l’alchimie de la perversité et par la quête de l’originalité à tout prix. Enfin, les inconditionnels de Michel Houellebecq trouveront sans doute, dans Consumés, matière à saisir une certaine errance postmoderne.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres