Commerce de la faim (Le)

Éditeur ECOSOCIETE
Collection : Enjeux planète
Paru le
Papier ISBN: 9782921561723
Disponibilité en librairie :
Quantité

Les négociations de l'OMC sur le commerce international sont, depuis quelques années, l'objet de l'attention d'une opinion publique mondiale qui entend, de plus en plus, avoir voix au chapitre dans les débats entre États. L'agriculture est l'un des dossiers brûlants de ces rencontres. Le Commerce de la faim démontre comment des instances internationales comme l'OMC ont subordonné un besoin essentiel de l'humanité - se nourrir - aux froides règles du libre-échange. Afin de se procurer des devises, les pays pauvres sont sommés d'orienter leurs productions agricoles vers l'exportation à destination des pays riches. Avec ces devises, les pays du sud se procurent de quoi nourrir leur population. Cette orientation, contrôlée par les transnationales, appauvrit dramatiquement les paysans du sud et génère un exode rural massif. Si le libre-échange a profité à beaucoup d'acteurs économiques, il a laissé sur la touche 800 millions d'êtres humains qui souffrent de malnutrition ou de famine. En 1996, la communauté internationale s'était engagée à réduire de moitié le nombre d'affamés dans le monde avant 2015. Pour réaliser cet objectif, l'emprise de l'OMC sur les politiques agricoles et alimentaires doit d'urgence être maîtrisée et réduite. La société civile s’organise progressivement et manifeste sa colère à Seattle en 1999 ou à Gênes en 2001. Partant du principe que la nourriture n’est pas une marchandise comme les autres, John Madeley propose d'autres politiques, déjà expérimentées, fondées sur l'autosuffisance et le respect des normes environnementales.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Julie Sirois, librairie Pantoute

    La nouvelle collection Enjeux Planète est née de l’initiative progressiste d’une dizaine d’éditeurs de par le monde. Dans ce premier recueil, John Madeley pose cette question fondamentale : comment expliquer que, la terre étant désormais capable de produire suffisamment pour éradiquer la faim, la situation ne s’améliore pas ? En plus des analyses sur les causes de l’insécurité alimentaire, il expose les pour et les contre des théories économiques dominantes, les conséquences des programmes d’ajustement structurel, et traite de questions intimement reliées au sujet principal telles les OGM et les brevets. Ses informations, toujours bien documentées, sont suivies d’une série de recommandations et d’alternatives réalistes à l’état actuel des choses. Une lecture nécessaire.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres