Cascadeuse

Collection : Poesie
Paru le
Papier ISBN: 9782896517312
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782896957743
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

La vie s’étiole. Le temps s’échappe. Et la cascadeuse n’y peut rien. « Il y a des choses qui poussent sans jamais avoir été plantées des rébellions de trois millimètres des disparitions affinées en surface »

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Catherine Lachaîne, librairie Du Centre

    Quel beau cadeau que d’offrir de la poésie aux adolescents! La cascadeuse de Bertrand Laverdure est courageuse; c’est une cascadeuse du livre, des mots, de la vie, de la mort. En faisant référence à la culture contem poraine, Laverdure ancre son texte dans une époque bien actuelle. Par ailleurs, les références littéraires plus obscures (à Josée Yvon, Denis Vanier et Jean Baudot, par exemple) permettront aux adolescents de découvrir des auteurs, des oeuvres et même de la musique qu’ils ne connaissent peut-être pas. Ce texte est éclaté et plein de petits bijoux imagés (« une tombe est une piste de danse pour ballerine non naïve »). Assurément, un essentiel dans la poésie pour adolescents, un genre malheureusement très peu alimenté! Dès 13 ans

Les libraires vous invitent à consulter

Bertrand Laverdure, nouveau poète de la cité

Par publié le

L’écrivain Bertrand Laverdure portera un chapeau bien spécial jusqu’au mois de juin 2017. Il devient le Poète de la Cité en résidence à la Maison du Conseil des arts de Montréal. Avec sa parole poétique et son regard citoyen, Bertrand Laverdure sera appelé à participer au discours social et politique de la ville. Un rôle enrichissant, certes, et franchement pertinent. Assortie d’une bourse de 25 000$, la résidence permettra de faire rayonner la poésie au cœur de la ville. L’écrivain pourra égal

Festival de la poésie de Montréal: la poésie est partout!

Par publié le

« Je ne suis pas un poète de laboratoire. Je suis dans la ruelle derrière. Je fais une poésie de piétons. » Gérald Godin Que ceux qui croient que la poésie se trouve dans les salons aseptisés réservés à une élite à la langue de bois, qu’ils se détrompent! La poésie est partout, elle est libre, elle vit sur le bitume des rues, sur les balcons, dans les maisons de toutes les villes et de tous les pays. La poésie est le langage du cœur, malheureux et désabusé, comme fier et porteur d’espérance.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres