Carnets intimes

Par
Éditeur MICHEL LAFON

Papier ISBN: 9782749916361 Épuisé : non disponible. 21.95$

«J'aime Gala plus que ma mère, plus que mon père, plus que Picasso et même plus que l'argent», disait Salvador Dalí à propos de son épouse et muse. Une personnalité mystérieuse - première femme de Paul Éluard, amante de Max Ernst -, qui fascina les plus grands artistes de son temps.La récente découverte des carnets intimes de Gala Dalí, dissimulés dans un coffre du château de Púbol où elle repose désormais, permet de mieux cerner cet être énigmatique. Âme tourmentée, vulnérable, exaltée, d'une sensibilité extrême, Gala y évoque sa jeunesse en Russie et livre des confidences inédites sur les passions qui ont animé sa vie.Trente ans après sa mort, ses écrits surprennent par leur acuité, leur poésie, et contribuent à lever le voile sur une figure mal connue mais néanmoins majeure du surréalisme.

Les libraires craquent

  • Par Anne Plourde par la librairie Pantoute

    Que reste-t-il de Gala, muse et compagne de Salvador Dalí, le peintre emblématique du mouvement surréaliste? Jusqu’à maintenant, quelques photographies et portraits, sans plus. Les écrits rassemblés dans Carnets intimes, récemment retrouvés au château de Púbol, permettent aujourd’hui de découvrir l’enfance mouvementée de Gala, ses escapades ainsi que ses réflexions amoureuses, le tout bercé d’une douce poésie. Grâce au texte tantôt retravaillé, tantôt laissé intact, on rencontre une Gala au français maladroit à travers lequel on devine avec plaisir son accent russe. Augmenté d’écrits d’amis, cet ouvrage est un pas de plus dans la compréhension de l’univers surréaliste au coeur duquel Gala et Salvador Dalí sont tombés amoureux.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Anne Plourde, librairie Pantoute

    Que reste-t-il de Gala, muse et compagne de Salvador Dalí, le peintre emblématique du mouvement surréaliste? Jusqu’à maintenant, quel – ques photo graphies et portraits, sans plus. Les écrits rassemblés dans Carnets intimes, récemment retrouvés au château de Púbol, permettent aujourd’hui de découvrir l’enfance mouvementée de Gala, ses escapades ainsi que ses réflexions amoureuses, le tout bercé d’une douce poésie. Grâce au texte tantôt retravaillé, tantôt laissé intact, on rencontre une Gala au français maladroit à travers lequel on devine avec plaisir son accent russe. Augmenté d’écrits d’amis, cet ouvrage est un pas de plus dans la compréhension de l’univers surréaliste au coeur duquel Gala et Salvador Dalí sont tombés amoureux.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres