Burqa de chair

Éditeur SEUIL
Paru le
Papier ISBN: 9782021028829
Disponibilité en librairie :
Quantité

Septembre 2001-septembre 2009 : en l'espace de huit ans, une jeune femme déploie son chant et disparaît. Huit ans seulement pour entrer avec fracas dans la littérature et pour s'échapper du monde tout aussi violemment. Nelly Arcan était une guerrière, sous les fragiles apparences d'un ange blond. Son courage intellectuel n'avait d'égal que son effroi de vivre, c'est-à-dire d'habiter un corps. Un corps de femme, exposé et convoité, prison et camisole, étendard et linceul. Burqa de chair, disait-elle dans une formule saisissante. Il semblerait que très tôt elle ait appris à poser les bonnes questions, celles qui dérangent, et que s'emploie à détailler Nancy Huston dans sa préface. Les textes qu'on lira ici sont du meilleur Nelly Arcan. Dernières pierres blanches au bord d'une route interrompue, ils nous donnent l'occasion d'entendre encore une fois la beauté de cette langue inimitable, étourdissante, et qui laisse le lecteur hors d'haleine.

Les libraires craquent

  • Le meilleur de Nelly Arcan par la librairie Imagine

    Un bouquin composé des meilleurs textes de l'auteure. Toujours avec son ton nihiliste, Nelly Arcan nous présente une autre façon de voir la vie. Un bijou.

  • Sélection des meilleurs livres de 2011 par la librairie Monet

    Suggestion de Sébastien Veilleux

Les libraires vous invitent à consulter

Pseudonyme, j’écris ton nom (testez vos connaissances!)

Par publié le

Nous avons tous en tête le superbe exemple de Roman Kacew, magnifique écrivain français au destin tragique (il se suicide à 66 ans), qui aura caché sa véritable identité sous non pas un seul pseudonyme – Romain Gary –, mais cinq : Lucien Brûlard, Émile Ajar, Fosco Sinibaldi et Shatan Bogat. Ils sont nombreux, les écrivains, hommes et femmes, de toutes les époques et de toutes les nationalités, à avoir mystifié leurs lecteurs. Et non seulement leur nombre impressionne, mais les raisons du subter

Trois longs métrages québécois inspirés par la littérature

Par publié le

La Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) a donné son aval a neuf projets de longs métrages, dont trois sont inspirés d’œuvres littéraires. Léa Pool (Emporte-moi, La dernière fugue, La passion d’Augustine) réalisera l’adaptation du livre Et au pire, on se mariera de l’auteure Sophie Bienvenu. Ce roman est narré par Aïcha, 13 ans, dont l’enfance a été brisée par un beau-père agresseur. Elle tombe amoureuse de Baz, un jeune homme plus vieux qu’elle, et se méprend sur les sen

Nelly Arcan à l’Espace Go

Par publié le

Le théâtre l’Espace Go à Montréal présente, du 9 avril au 4 mai 2013, la pièce La fureur de ce que je pense, un texte tiré de l’œuvre de l’auteure Nelly Arcan, décédée en 2009. Sophie Cadieux est à l’origine du projet : « Les mots de Nelly Arcan sont porteurs de questionnements qui habitent Sophie Cadieux sur la projection du féminin dans notre univers ultra-sexualisé et pourtant en quête d'hyperromantisme », est-il écrit sur le site Internet du théâtre. La mise en scène et l’adaptation sont de

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres