Bolivie : l'illusion écologiste

Éditeur ECOSOCIETE
Collection : Parcours
Paru le
Papier ISBN: 9782897195243
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782897195267
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782897195250
Disponibilité en librairie :
Quantité

Un formidable récit de voyage révélant le paradoxe bolivien : entre politique extractiviste et prétentions écologistes. Depuis l’élection d’Evo Morales à la présidence en 2006, la Bolivie constitue un formidable laboratoire de la gauche latino-américaine. Mise en place d’un gouvernement des mouvements sociaux et de la défense des droits autochtones, défense du concept du Vivir bien (« bien vivre ») et de la « Pachamama » (« Terre-mère »), baisse draconienne de la pauvreté et du chômage, redistribution des richesses, nationalisation des ressources naturelles, mise au pas des multinationales : la liste est longue et force l’admiration. Elle crée aussi espoirs et attentes.   Le gouvernement de Morales multiplie ainsi les signes forts d’engagement pour l’environnement, comme l’organisation à Cochabamba en 2010 de la « Conférence mondiale des peuples sur le changement climatique » en réponse à l’échec du Sommet de Copenhague. Mais il n’a pas non plus résisté à faire de l’exploitation des matières premières de son pays, tels le pétrole, le gaz, le lithium, l’or, l’argent, le fer et le cuivre, une source de revenus pour accroitre le budget de l’État.   Dimitri de Boissieu est allé examiner de plus près le modèle politique bolivien pour se rendre compte qu’il s’apparente davantage à un capitalisme d’État qui redistribue les richesses qu’à un socialisme communautaire du Vivir bien. Mais surtout, l’objectif de devenir le cœur énergétique du continent sud-américain a vite rendu caduques ses prétentions écologistes de protection de la Terre-mère. Exploitations pétrolières au milieu des aires protégées, pollution croissante des lacs, extraction de gaz naturel et de réserves de lithium sous un lac salé pour répondre à l’engouement envers la voiture électrique, déforestation, développement d’une agriculture industrielle et transgénique et d’un projet de centrale nucléaire… Le modèle extractiviste et productiviste a finalement eu gain de cause.   Dimitri de Boissieu nous offre un récit de voyage au sein de la biodiversité bolivienne et dans les méandres des différentes dynamiques politiques du pays. Ce formidable travail de terrain démontre combien la mise en place d’une politique véritablement écologiste à l’échelle d’un pays est un défi de taille. Toujours est-il que pour l’auteur, « les Boliviens sont inventifs, engagés et tenaces, l’avenir nous réserve encore sans doute quelques étonnantes surprises ».  

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres