Bête qui Meurt (La)

Éditeur GALLIMARD
Collection : Du monde entier
Paru le
Papier ISBN: 9782070763597
Disponibilité en librairie :
Quantité

«Un nu aux seins opulents, légèrement évasés, pour lequel elle aurait pu poser elle-même. Un nu aux yeux clos, défendu comme elle par sa seule puissance érotique et, comme elle, à la fois primaire et élégant. Un nu mordoré mystérieusement endormi sur un gouffre noir velouté que, dans mon humeur du moment, j'associais à celui de la tombe. Fuselée, ondulante, elle t'attend, la jeune fille, immobile et muette comme la mort.»À l'orée de la vieillesse, David Kepesh, esthète attaché à sa liberté et séducteur exigeant, rencontre parmi ses étudiantes Consuela Castillo, vingt-quatre ans, fille de riches émigrés cubains, «émerveillée» par la culture. Et découvre la dépendance sexuelle...C'est le roman d'un envoûtement dans une Amérique bien loin des joyeuses bacchanales des années soixante, chères au Professeur de désir... Et au tournant du millénaire, cet alter ego de l'auteur, naguère héros du Sein, est confronté non seulement à son propre vieillissement mais aussi à la mort qui rôde en chacun de nous.Après La tache, Philip Roth nous offre à la fois un précis amoureux, une radiographie de notre temps et une méditation sur la condition humaine. Un nouveau chef-d'oeuvre, d'une perfection lapidaire.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Marie-Julie Garneau, librairie Le Fureteur

    Ce roman, qui raconte la liaison torride d’un professeur universitaire, l’alter ego de Philip Roth, et de sa jeune étudiante traite principalement de l’obsession d’un homme à l’orée de la vieillesse pour une femme en pleine possession de ses moyens, fille de

    riches émigrés cubains. Ancien séducteur chevronné, il éprouve une jalousie excessive envers les hommes qui ont partagé son lit, rongé par le désir égoïste et maladif de la posséder complètement. La Bête qui meurt est une réflexion critique sur le mouvement de libération sexuelle des années 60, auquel s’est joint à l’époque le professeur, et ce, au détriment de sa famille. Ce livre explore aussi le désir bestial éprouvé pour l’être aimé, le vertige douloureux du grand amour, de même que la peur de mourir quand on sent la fin s’approcher à grands pas.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres