Avant que les ombres s'effacent

Paru le
Papier ISBN: 9782848052151
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782848053554
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782848053561
Disponibilité en librairie :
Quantité

Avant que les ombres s'effacent. Dans le prologue de cette saga conduisant son protagoniste de la Pologne à Port-au-Prince, l'auteur rappelle le vote par l'État haïtien, en 1939, d'un décret-loi autorisant ses consulats à délivrer passeports et sauf-conduits à tous les Juifs qui en formuleraient la demande.Avant son arrivée à Port-au-Prince à la faveur de ce décret, le docteur Ruben Schwarzberg fut de ceux dont le nazisme brisa la trajectoire. Devenu un médecin réputé et le patriarche de trois générations d'Haïtiens, il a tiré un trait sur son passé. Mais, quand Haïti est frappé par le séisme de janvier 2010 et que sa petite-cousine Deborah accourt d'Israël parmi les médecins du monde entier, il accepte de revenir sur son histoire.Pendant toute une nuit, sous la véranda de sa maison dans les hauteurs de la capitale, le vieil homme déroule pour la jeune femme le récit des péripéties qui l'ont amené là. Au son lointain des tambours du vaudou, il raconte sa naissance à (...)ód(...) en 1913, son enfance et ses études à Berlin - où était désormais installé l'atelier de fourrure familial -, la nuit de pogrom du 9 novembre 1938 et l'intervention providentielle de l'ambassadeur d'Haïti. Son internement à Buchenwald ; son embarquement sur le Saint Louis, un navire affrété pour transporter vers Cuba un millier de demandeurs d'asile, mais refoulé vers l'Europe ; son séjour enchanteur dans le Paris de la fin des années trente, où il est recueilli par la poétesse haïtienne Ida Faubert, et, finalement, son départ vers sa nouvelle vie : le docteur Schwarzberg les relate sans pathos, avec le calme, la distance et le sens de la dérision qui lui permirent sans doute, dans la catastrophe, de saisir les mains tendues.Avec cette fascinante évocation d'une destinée tragique dont le cours fut heureusement infléchi, Louis-Philippe Dalembert rend un hommage tendre et plein d'humour à sa terre natale, où nombre de victimes de l'histoire trouvèrent une seconde patrie.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par André Bernier, librairie L'Option

    Alors qu’on a parfois l’impression que les romanciers ont exploité la Seconde Guerre sous tous les angles possibles, l’écrivain haïtien Louis-Philippe Dalembert réussit à nous étonner : qui sait qu’à l’heure où le nazisme frappait, son pays était l’un des rares à offrir la nationalité automatique à tout réfugié juif qui la demandait? C’est dans ces circonstances qu’est arrivé son personnage, le Dr Ruben Schwarzberg, qui a pu fuir Berlin après avoir connu brièvement Buchenwald. On est à Port-au-Prince en janvier 2010, après le terrible tremblement de terre. Parmi les secouristes se trouve une jeune médecin israélienne, sa petite-nièce, qu’il n’a encore jamais rencontrée et à qui il raconte sa vie. Un roman passionnant et superbement écrit!

Les libraires vous invitent à consulter

La première liste du Grand prix du roman 2017 de l’Académie française

Par publié le

Le 28 septembre dernier, l’Académie française a dévoilé sa première sélection 2017. Ainsi, les sept grands prix français de la rentrée littéraire ont tous fait connaître leur première liste. Dans cette liste, nous retrouvons le roman Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable qui reçoit six nominations sur les sept prix d’automne. Seul le prix Décembre l’a exclu de ses rangs. Une deuxième sélection sera révélée le 12 octobre prochain et le lauréat sera connu le 26 octobre. L’an passé,

Prix Médicis 2017 : Première sélection

Par publié le

Le jury du prix Médicis n’a pu se réunir au complet ce mercredi 13 septembre 2017. Contrairement à son habitude, il n’a donc dévoilé que ses candidats français lors de cette première sélection. La deuxième sélection, qui est devancée au 26 septembre, soit deux jours plus tôt, sera le moment de dévoiler les titres étrangers primés. Le lauréat, quant à lui, sera annoncé le 9 novembre prochain. L’an dernier, Ivan Jablonka avait mérité les honneurs avec son troublant compte-rendu de Laëtitia ou la f

Les finalistes du Prix des cinq continents 2017

Par publié le

Les dix finalistes du Prix des cinq continents de la Francophonie 2017 ont été dévoilés. Soulignons la présence de la Québécoise Catherine Lune Grayson dans la sélection pour son roman Le testament de nos corps (Mémoire d’encrier). Ce prix, qui existe depuis 2001, a été créé par l’Organisation internationale de la Francophonie. Il vise à « mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents et de l

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres