Acheter c'est voter : Le cas du café

Éditeur ECOSOCIETE
Paru le
Papier ISBN: 9782923165066
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782897191160
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782897191153
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

On entend souvent dire avec cynisme que «l’argent mène le monde». Mais l’argent n’est pas le seul pouvoir économique et le présent livre porte sur un pouvoir qui est à la portée de tous: celui de contribuer par ses choix de consommation au développement d’une économie responsable.Désireuse de partager les résultats de plusieurs années de recherches et de travail sur le terrain, Laure Waridel décortique dans cet ouvrage les rouages commerciaux qui contribuent à accroître les inégalités entre producteurs des pays du Sud et consommateurs des pays du Nord.Laure Waridel analyse en particulier le cas du café, retraçant sa route, de la plantation à la tasse. Elle en présente les principaux intermédiaires et explique les impacts sociaux et environnementaux des choix de consommation que l’on fait.Puis, elle rapporte l’expérience de la coopérative de café UCIRI, située dans le sud du Mexique, qui fut l’une des premières organisations paysannes à exporter du café équitable et biologique en Europe. À travers son émouvant témoignage, l’auteure raconte l’histoire de cette petite communauté autochtone fière, tenace et courageuse, dont elle a partagé le quotidien, les espoirs et les difficultés. Une histoire édifiante qui décrit l’importance mais aussi les limites du commerce équitable et montre la nécessité d’instaurer un système économique mondial au service des populations plutôt que des multinationales. Ce livre est un appel à l’action!

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Éric Simard,, librairie Pantoute

    Depuis plusieurs années, Laure Waridel, instigatrice du mouvement Équiterre au Canada, mène un combat contre l’injustice sociale. Dans Acheter, c’est voter, elle se penche sur le cas du café pour montrer que nos choix de consommateurs influencent la vie de millions de personnes. Plutôt que de monter aux barricades, elle nous sensibilise en décrivant des faits. D’un côté, les multinationales qui exploitent honteusement les cultivateurs de café ; de l’autre, le commerce équitable, qui permet de mieux distribuer les richesses, donc d’améliorer les conditions de vie de ces gens-là. Simple, et pourtant ! « Pour moi, le café a un goût différent depuis que je connais le labeur et les espoirs qui y sont associés », conclut-elle. Le mien aussi depuis que j’ai lu ce petit bijou de livre.

Les libraires vous invitent à consulter

Écosociété : Pour la suite du monde

Par publié le

La maison d’édition Écosociété célèbre cette année ses vingt-cinq ans d’existence. Pendant tout ce quart de siècle, bien des événements ont marqué son parcours. Et toujours, elle a réussi à maintenir le cap et à proposer des ouvrages qui guident ses lecteurs dans les chemins moins fréquentés.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres