Sauver des vies

Par Pascale Renaud-Hébert

Je l'aimais, Phil. Ta mère, c'était la femme de ma vie. J'ai jamais aimé une autre femme, pis j'en aimerai jamais une autre comme ça. Était pleine de défauts, était dure à suivre, mais je l'aimais. Pis je me serais pas pardonné de pas donner à ta mère l'amour qu'a me demandait pendant qu'était malade. Pis l'amour qu'a me demandait, ça impliquait ça. C'était sa façon à elle de préserver le peu de p... Lire la suite