Le dernier calepin du flâneur

Par Félix Leclerc

Considéré à juste titre comme le « testament littéraire » de Félix Leclerc, puisqu’il est paru quelques mois après son décès en août 1988, ce dernier calepin rappelle au lecteur le passé radiophonique du chansonnier, à ses débuts dans les années 1940. Des textes de cette époque côtoient ainsi des maximes-fables-saynètes-aphorismes. Résolument plus politique, plus autobiographique et moins... Lire la suite