Confession d'un vandale

Par Mitchell Gauvin

« Une fantaisie littéraire irrévérencieuse, intelligente, parfois grinçante, mais toujours réfléchie. Et c’est très drôle. » — Maclean’s