Poésie

Outre les grands poètes classiques, de l'Antiquité au 20e siècle, retrouvez ici le dynamisme de la poésie québécoise et francophone, notamment grâce aux maisons d'édition locales et spécialisées dans le domaine, à l'image de L'écrou ou Poètes de brousse, sans oublier la riche collection poétique de Mémoire d'encrier. Des poésies soudaines de l'instapoet Rupi Kaur aux mélodies de Natasha Kanapé-Fontaine, vous trouverez ici toutes les formes lyriques et inspirées.

Magnificat

Violaine Forest

Date de parution : Octobre 2012

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

J'ai commencé ici cette fugue du ciel J'aurai appris la mort cette note parfaite que les oiseaux atteignent en mourant un seul grillon nous remet sa peine son chagrin est immense Éblouissant, ce chant est célébration de soi, de l'autre, dans le temps perdu et retrouvé. En revenant à ce rien et au silence qui ont précédé toute naissance afin d'entamer le dialogue avec l'espace, la vie et la mort, Violaine Forest nous apprend, dans une langue somptueuse, que le poème est plus sage que le poète. Née à Montréal en 1957, Violaine Forest est comédienne ...
Voir le panier

Et arrivées au bout nous prendrons racine

Kristina Gauthier-Landry

Date de parution : Mai 2020

Éditeur: PEUPLADE (LA)

Kristina Gauthier-Landry mène ses images au rythme vif d’un voyage jusqu’au plus loin.Il y a le retour prudent sur le chemin des origines, le long de la côte, où les maisons boudent. La poésie mène alors à l’enfance, se fait gourmande, des bleuets en confiture, un coeur de lièvre sous la dent. Ici, les bonheurs disponibles s’empilent sur tout ce dont on ne parle pas, des pères horizon, des mères à la gorge inquiète. Et arrivées au bout nous prendrons racine dit le trajet vers une réconciliation avec un terr ...
Voir le panier

Chauffer le dehors

Marie-Andrée Gill

Date de parution : Février 2019

Éditeur: PEUPLADE (LA)

Elle souhaiterait faire encore partie du décor, s'inscrire dans l'ordinaire de chaque jour avec lui, trouver un remède aux morsures de sa douceur. Elle a peur de le croiser au dépanneur du village et que leurs corps provoquent une perpétuelle dernière fois. Dans sa tête, une question joue en boucle : comment se retrouver dans l'étendue de la fin ? Le dehors est posé comme seule réponse au dedans à broil. Pendant que la tempête gronde et que le temps panse lentement la déchirure, la voix de la forêt et des saisons donne ...
Voir le panier

Je suis l'ennemie

Karianne Trudeau Beaunoyer

Date de parution : Juin 2020

Éditeur: QUARTANIER (LE)

À l'école, quand on nous demandait ce que nos parents faisaient dans la vie, je n'avais rien à répondre, car mes parents ne faisaient rien. Ce n'était pas leur faute. Je ne comprenais pas pourquoi ils avaient fait un enfant. Ils m'ont eue, mais nous avons failli être deux. Souvent je me dis qu'ensemble il aurait été plus facile de vivre avec eux, d'obéir à ceux qui ne désiraient rien créer. À la place, je suis deux. Je ne peux ni te libérer, ni t'avaler pour de bon. J'ai dû apprendre. J'ai grandi avec toi, je suis partie ave ...
Voir le panier

La femme cent couleurs

Lorrie Jean-Louis

Date de parution : Avril 2020

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

Qui es-tu ? la fille du silence la soeur du déni que vois-tu ? des chimères qu'espères-tu ? hier Cent ou sans. Qu'importe. La mémoire appelle les origines, mêlant temps, histoires, langues, races et couleurs. La révolte gronde : « être une femme est un programme à réviser constamment. » La femme cent couleurs clame le chant de l'Amérique à brûler ou à naître. Tentant l'expérience neuve et fragile des vents, une voix susurre que « les fantômes ne dorment pas ».
Voir le panier

Le temps qu'il fait

Christian Girard

Date de parution : Juin 2020

Éditeur: OIE DE CRAVAN

Ce recueil, divisé en cinq parties (Trésors violents, Météo, Loin du paysage, Petites annonces et Flocons d’os), est un constat de l’air du temps, écrit sur quelques années par un observateur poète qui s’est mis à distance suffisante pour bien juger de l’étouffement à venir. Le moment de sa publication ne fait que confirmer à nos yeux la pertinence de la vision de l’auteur : alors qu’il était parti chez l’imprimeur au début mars, sa sortie a dû être reportée en raison de la COVID-19. La description de ce que notre monde est devenu n’e ...
Voir le panier

Homme rapaillé (L')

Gaston Miron

Date de parution : Janvier 1998

Éditeur: TYPO

Est-il nécessaire de s'appesantir sur l'actualité constante de ce livre? Miron, d'une autre manière que dans les années cinquante ou soixante, est demeuré un personnage, une légende vivante. Depuis la première parution de L'homme rapaillé, en 1970, il a obtenu tous les prix imaginables, il a été invité partout, a donné d'innombrables entrevues où il devait une fois de plus s'expliquer, et expliquer le Québec.
Voir le panier

Lettres en forêt urbaine : le projet Xanadu

Bertrand Laverdure , Catherine Filteau

Date de parution : Mars 2019

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

Que serait Montréal sans la souveraineté de ses arbres ? L'arbre est politique. Bertrand Laverdure sait parler aux arbres. Sans eux, les gens perdraient leur chemin et leur coeur. Une musique infinie, un vertige, un piano, ou une danse projette sa lumière sur la ville. Que serait Montréal sans ce peuple vertical qui enseigne la douceur, l'espoir et l'humilité ? « Écrire aux arbres, c'est écrire au temps, à la durée concrète, c'est échanger aussi avec le plus vieux réseau de communication au monde. Les arbres et leurs « hyperracines » existent depuis plus de trois cents millions d'années, le world wid ...
Voir le panier

Deux et demie

Carolanne Foucher

Date de parution : Mars 2020

Éditeur: DE TA MERE

paraît qu'il faut pas passer devant le four / pendant que le gâteau monte / l'affaire c'est qu'un deux et demie c'est vraiment pas grand / surtout s'il faut que j'évite ma cuisine / qui est aussi mon salon / qui est aussi ma chambre / c'est tellement petit / ça se pourrait pas pour deux personnes / encore moins pour trois
Voir le panier

Bleuets et abricots

Natasha Kanapé Fontaine

Date de parution : Février 2012

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

Un cri s'élève en moi qui me transfigure. Le monde attend que la femme revienne au monde comme elle est née telle qu'elle est: femme naissance, femme droite, femme debout, femme puissante. Femme résurgence. Renaissance. Un appel s'élève en moi et j'ai décidé de lui dire oui. Dire oui à ma naissance. Assumer en mon esprit les mémoires qui émergent en même temps que la voix des femmes autochtones se dressent au-dessus de la noirceur ambiante. Les mémoires des blessures, les mémoires de la terre, les mémoires du peuple et de se ...
Voir le panier

Au milieu du monde

Marc Séguin

Date de parution : Août 2017

Éditeur: NOROIT (LE)

Le sous-titre de ce livre pourrait être : portrait du peintre en jeune poète. En effet, les poèmes rassemblés ici sont le fait d'un jeune homme, écrits entre 16 et 18 ans. Il n'avait pas encore de vie de peintre mais une intuition artistique certaine. Il ne savait pas alors qu'il consacrerait sa vie à l'art. On le sait, Marc Séguin est un touche-à-tout : peinture, roman, cinéma sont déjà des faits reconnus. Et voilà que pointe un jeune poète révolté par le monde et subjugué aussi bien par sa beauté. On trouvera une grande liberté dans ces ...
Voir le panier

Corps étranger

Catherine Lalonde

Date de parution : Janvier 2020

Éditeur: QUARTANIER (LE)

Le Quartanier réédite Corps étranger, de Catherine Lalonde, qui a remporté en 2008 le prix Émile-Nelligan. Cette oeuvre confronte désir et sauvagerie, lyrisme et prosaïsme, s'adressant à ce qui excède, à l'autre, à ce qui fait mal, la parole s'incarnant au coeur de la rencontre sexuelle. Impossible de ne pas mesurer, plus de dix ans après la parution du livre aux éditions Québec Amérique, toute la puissance de cette langue, inventive et riche d'une tradition poétique québécoise reprise à son compte et au plus près du corps. La poète se donne par nécessité cette langu ...
Voir le panier

Uiesh, Quelque part

Joséphine Bacon

Date de parution : Août 2018

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

Quelque part, une aînée avance. Elle porte en elle Nutshimit, Terre des ancêtres. Une mémoire vive nomadise, épiant la ville, ce lieu indéfini. La parole agrandit le cercle de l'humanité. Joséphine Bacon fixe l'horizon, conte les silences et l'immensité du territoire.
Voir le panier

Bréviaire du matricule 082

Maya Cousineau-Mollen

Date de parution : Septembre 2019

Éditeur: HANNENORAK

Maya Cousineau Mollen, poète innue, propose un premier recueil de poésie.Dans Bréviaire du matricule 082, la poète explore les multiples chemins de la colère, qu'elle soit territoriale, identitaire ou entourant la notion de féminité. Elle considère ce premier recueil comme une façon de traverser « les lieux périlleux » de la colère, une émotion qui, une fois domptée, permet à la voix poétique de s'élever.
Voir le panier

Agripper aux fleurs (S')

Louve Mathieu , Jeanne-d'Arc Vollant , Francine Chicoine

Date de parution : Octobre 2012

Éditeur: DAVID

Trois femmes innues, natives de la Côte-Nord, signent ce recueil empreint d’une saveur typiquement autochtone. Des mots tendres témoignent de l’admiration vouée aux ancêtres ; des mots drus disent les frustrations, les abus, les blessures à l’âme, le désarroi. Leurs haïkus révèlent la vérité nue d’un peuple des grands espaces confiné à la «réserve», une réserve qui a peut-être le mérite de protéger l’identité, mais qui coupe néanmoins des ailes. Voilà que des êtres de silence libèrent la parole, voilà que des femmes de tradition orale passent ...
Voir le panier

Bagages mon histoire : poèmes de jeunes immigrants

Rogé

Date de parution : Mars 2018

Éditeur: DE LA BAGNOLE

Bagages, mon histoire, est une histoire de rencontres. Depuis quelques années, l'auteur Simon Boulerice donne des ateliers d'écriture aux classes de nouveaux arrivants de l'école secondaire PGLO. Plusieurs de ces mots se sont faufilés dans Bagages, le spectacle. Puis des traces de leur poésie se sont déposées dans Bagages, le film.C'est alors que l'auteure Kim Thúy, bouleversée par la force et la sensibilité de ces jeunes, a mis en relation le grand artiste Rogé, qui souhaitait faire le portrait de jeunes immigrants, et Simon. Le regard de ces jeunes qui viennen ...
Voir le panier

La fatigue des fruits

Jean-Christophe Réhel

Date de parution : Mai 2018

Éditeur: OIE DE CRAVAN

Jean-Christophe Réhel poursuit sa trajectoire fulgurante en poésie. À chaque recueil, son art s’affine, ses vers touchent au plus juste et viennent nous bouleverser. Entre la maladie, les brèches de l’espoir et l’amour, c’est avec une imagerie forte, souvent proche du surréalisme, qu’il vient faire éclater son quotidien. Voici comment il décrit ce livre : « On essaye de survivre à la fatigue, on cherche l’espoir en ouvrant une main et tout ce qu& ...
Voir le panier

Je suis la fille du baobab brûlé

Rodney Saint-Éloi

Date de parution : Septembre 2011

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

Je suis la fille du baobab brûlé. Ceci n'est pas un poème. C'est l'arbre qui cherche son visage. Je suis à la fois l'arbre, la fille et la route. J'accompagne celle qui offre à la nuit sa fable et sa voix. Je voudrais aller jusqu'au bout sans connaître le chemin. Je trébuche, dérive et délire. Qu'importe. Un oiseau bat le tambour dans ma tête, une sorcière parle par ma bouche, ou un amour chagrin me tourmente. Tempête je m'appelle tourbillon. J'ai rendez-vous avec les ombres. J'ai rendez-vous avec la première étoile qui tombe. Pou ...
Voir le panier

Lait et miel

Rupi Kaur

Date de parution : Mars 2018

Éditeur: GUY SAINT-JEAN EDITEUR

voici le voyage de la survie par la poésie voici le sang la sueur les larmes de mes vingt et un ans voici mon coeur entre tes mains voici la douleur l'amour la rupture la guérison - rupi kaur -Traduit de l'anglais (milk and honey) par Lori Saint-Martin et Paul Gagné. " Le premier livre de Rupi Kaur, lait et miel, est un recueil poétique que toutes les femmes devraient avoir sur leur table de nuit ou la table basse de leur salon. Accompagnés de ses propres dessins, ses poèmes, d'une honnêteté et d'une authenti ...
Voir le panier

Le tendon et l'os

Anne-Marie Desmeules

Date de parution : Mars 2019

Éditeur: L'HEXAGONE

Depuis l'attribution mon enfant n'a ni grandi ni changé il reste cette petite chose encombrante et bruyante j'essaie de lui couper les cheveux ils repoussent toujours pareils il doit être lavé et nourri sinon son état se détériore je l'ai remarqué à quelques reprises. Entre la dépendance et le ravissement, entre l'amour fusionnel et le parasitisme, la poète montre la noirceur qui s'infiltre dans la maternité.
Voir le panier
X

Navigation principale

Type de livres