Sous la ceinture : unis pour vaincre la culture du viol

Éditeur QUEBEC AMERIQUE
Paru le
Chercher Par:
Quantité
Papier Disponibilité ISBN: 9782764432037
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782764432518
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782764432501
Offrir en cadeau numérique

Ce livre donne la parole à des gens qui ne se prononcent pas d’emblée sur la culture du viol. Des femmes et des hommes qui ne montent pas nécessairement aux barricades pour énoncer leurs points de vue. Montre que cette insidieuse menace peut se cacher dans un petit coin et qu’il est facile de ne pas la voir. Expose la fréquence et l’abondance des comportements qui contribuent à la perpétuation de ce rapport de force malsain.

Parce que « qui ne dit mot consent », nous avons voulu dire, crier, hurler le sujet. Le mettre en mots, en images, en idées, en points d’interrogation.

Pour ouvrir une porte aux dialogues.

Les libraires craquent

  • Les libraires conseillent (décembre 2016) par la librairie Les libraires

    « La culture du viol peut prendre de multiples visages. Entre les sifflements déplacés et les agressions violentes, il y a les rites d’initiation, les beuveries qui font perdre les esprits. Dans Sous la ceinture, Nancy B. Pilon a recruté des collaborateurs de plusieurs horizons, et nous y retrouvons de la photographie, de la poésie, des récits, des nouvelles et un dialogue entre Aurélie Lanctôt et Koriass. D’une façon limpide, ce livre éclaire un concept qui peut sembler obscur pour certains. Il amène à la réflexion, à l’introspection et sûrement à une meilleure compréhension de cette aberration. »
    Marie-Hélène Vaugeois, librairie Vaugeois (Québec)

Les libraires vous invitent à consulter

Nancy B. Pilon, directrice du collectif, nous parle de Sous la ceinture : unis pour vaincre la culture du viol

Par publié le

Nancy B. Pilon enseigne au primaire, écrit – on l’a d’abord connue grâce au blogue Les populaires –, voyage. À sa façon, elle cherche à faire une différence dans sa communauté. C’est ce qu’elle accomplit avec Sous la ceinture, cri d’alarme essentiel contre la culture du viol qui prend des formes plurielles et sournoises. Le silence a assez duré.

« Hiroshimoi » paraîtra en Suisse

Par publié le

Véronique Grenier a frappé un grand coup en 2016, avec la parution de son tout premier livre, un petit objet de soixante pages dont on a beaucoup parlé : Hiroshimoi. La jeune femme enseigne la philosophie au cégep, en plus d’être blogueuse, chroniqueuse et « parfois » conférencière. On l’a aussi entendue et lue dans le cadre des débats féministes récents : elle est l’une des auteur-e-s de Sous la ceinture : unis pour vaincre la culture du viol, paru en octobre dernier chez Québec Amérique. L’a

Les tendances de 2016

Par publié le

En 2016, les libraires auront été témoins de la parution de 47 857 nouveaux livres, dont 5604 livres québécois. Des chiffres ahurissants, certes, et qui permettent de déceler certaines récurrences chez les éditeurs d’ici et d’ailleurs. Voici un tour non exhaustif des principales tendances observées en librairie ces derniers mois. -  Le roman post-apocalyptique : Signe des craintes liées à l’époque actuelle, le roman a laissé une place assez grande aux récits de « fin du monde » cet automne. Pen

Les libraires conseillent : décembre 2016

Par publié le

Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres.  Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ainsi que de

Vous aimerez peut-être...

X