Noyade

Éditeur OIE DE CRAVAN
Paru le
Chercher Par:
Quantité
Papier Disponibilité ISBN: 9782924652060

Ce qui frappe d’emblée dans la poésie de Manuel Mineau, c’est la précision, la force claire de l’expression. Les images y sont fortes, énergiques ; la révolte y est présente, presque désespérée mais ouverte à tous les possibles. L’auteur a beaucoup lu et sait se battre, pour la poésie, pour la beauté du mot bien choisi. Son amour de la langue est contagieux.   Extrait C'est la fonderie au dehors le grand enchantement et l’acouphène n’est plus une élégie mais bel et bien un oracle. Il fait plus clair désormais et pour longtemps.  

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Susie Lévesque, librairie Les Bouquinistes

    C’est une poésie en mouvement qui nous fait tanguer. Nous sommes ballottés par la vague des mots. C’est comme si la mer faisait une danse torturée, féroce et acharnée. On sent la colère, le bruit de l’eau. Il y a une espèce d’agitation, un mouvement rapide et brutal. Mais, tout finit par se calmer. On se laisse aller à cette douceur du beau. Tout ce qu’il faut, c’est apprendre à se laisser couler, prendre une grande respiration avant de s’enfoncer. On finit par être englouti et on flotte dans une sensation d’apesanteur. « Il y a la mer il y a le reste/je ne suis pas seul/et pourtant les coquillages/coupent toujours./Les méduses m’ont attendu/il faudra oublier/le plus faisable/et plonger au fond/de ce qui reste. »

Mentionné dans ces thématiques

Les libraires vous invitent à consulter

Les 25 ans de L'Oie de Cravan

Par publié le

Les éditions québécoises L'Oie de Cravan célèbrent leurs 25 ans d'existence. Cette maison des plus originales aime le beau risque. Elle publie des auteurs audacieux qui redéfinissent les formes et qui n'ont pas peur de sortir des sentiers battus. Poésie, bande dessinée, recueil de nouvelles, plusieurs genres sont à l'honneur de cette étonnante maison d'édition créée et dirigée par Benoît Chaput, lui-même poète, et qui a bien voulu répondre à nos questions. Champagne pour cet éditeur qui persiste

Vous aimerez peut-être...

X