Nietzsche T.1

Éditeur LOMBARD (LE)
Paru le
Chercher Par:
Quantité
Papier Disponibilité ISBN: 9782803626502

Allons de l'avant, allons plus haut ! L'ici-bas et l'existence ne sont supportables que si l'on emprunte ce raide sentier vers les hauteurs !

Les libraires craquent

  • Nietzsche : Se créer liberté - Le libraire n.60 par la librairie Les Bouquinistes

    Je ne connais pas beaucoup Nietzsche. J’ai lu ou partiellement lu certains de ses livres, mais la philosophie n’est pas le type de lecture qui me transporte, je l’avoue. Par contre, je dois admettre que je n’avais pas eu l’occasion d’aborder d’oeuvre biographique sur la vie de Nietzsche avant cette bande dessinée. Ici, Maximilien Le Roy nous montre en images L’Innocence du devenir, le scénario philosophique écrit par Michel Onfray sur la vie de Nietzsche. C’était juste assez pour me donner une idée du parcours d’un philosophe qui a tout remis en question : morale, vérité, bonheur et humanité, à une époque où l’emprise de l’Église était encore omniprésente. J’ai par
    ailleurs pu réellement comprendre l’opposition entre sa chute dans la
    folie, due à la syphilis, et la montée du prestige de son oeuvre. Il me
    tarde désormais d’en savoir plus.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Shannon Desbiens, librairie Les bouquinistes

    Je ne connais pas beaucoup Nietzsche. J’ai lu ou partiellement lu certains de ses livres, mais la philosophie n’est pas le type de lecture qui me transporte, je l’avoue. Par contre, je dois admettre que je n’avais pas eu l’occasion d’aborder d’œuvre biographique sur la vie de Nietzsche avant cette bande dessinée. Ici, Maximilien Le Roy nous montre en images L’Innocence du devenir, le scénario philosophique écrit par Michel Onfray sur la vie de Nietzche. C’était juste assez pour me donner une idée du parcours d’un philosophe qui a tout remis en question : morale, vérité, bonheur et humanité, à une époque où l’emprise de l’Église était encore omniprésente. J’ai par ailleurs pu réellement comprendre l’opposition entre sa chute dans la folie, due à la syphilis, et la montée du prestige de son œuvre. Il me tarde désormais d’en savoir plus.

Vous aimerez peut-être...

X