Les maisons

Paru le

Tessa, chanteuse classique convertie en courtière immobilière, vend des maisons et ne va pas bien. Elle élève trois fils qu’elle adore avec un homme qui la chérit. Dans trois jours, elle a rendez-vous avec Francis, un ancien amour qui n’a jamais guéri. Entre-temps, il y aura des visites de propriétés, des cabines d’essayage, des cours de natation, des ponts en bâtons de popsicle à livrer à l’expo-sciences de l’école, des étreintes dans la nuit, des deuils, des rappels de l’enfance, des fantômes, et la peur de vieillir dans l’amertume. Cesse-t-on un jour de désirer ce qu’on a désiré à vingt ans ?
 
Au confluent des Annie Dillard, Elisabeth Strout et Rachel Cusk, l’ample fresque des Maisons fouille les drames privés dans une époque d’insatisfaction et de conformisme. Derrière les portes closes sur des intérieurs encombrés par la solitude, on trouvera aussi l’amour des enfants et de l’architecture du quotidien. Tout ça se passe à Montréal.

Les libraires craquent

  • Le meilleur de 2015 par la librairie Les libraires

    On connaît déjà Fanny Britt comme dramaturge, auteure jeunesse et essayiste, et voilà que l’on découvre son premier roman, une œuvre bien ciselée, où transparaissent son amour des dialogues et son sens du rythme. Même si tout va bien dans sa vie (carrière d’agente d’immeuble, un mari et trois enfants), Tessa a l’impression que quelque chose lui échappe, que la vie n’a peut-être pas rempli toutes ses promesses. Alors qu’un amour du passé refait surface et lui fixe un rendez-vous, Tessa pense être infidèle. En attendant ce moment, elle explore son passé, ses désirs, ses doutes, son quotidien. On se reconnaît dans ce personnage complexe et touchant. Ce roman se lit presque d’un souffle, tellement il nous habite.
    - Alexandra Mignault, Les libraires

  • Le meilleur de 2015 par la librairie Les libraires

    L’expérience de l’écriture dramaturgique de Fanny Britt transparaît dans Les maisons, le premier roman de l’auteure qui trouve sa force indéniable dans les dialogues menés avec brio. Mais pas que, puisque la puissance de ce roman se niche aussi dans le discours intérieur de la narratrice, une agente d’immeubles à la trentaine presque révolue qui sera confrontée au retour d’une ancienne flamme jamais tout à fait éteinte. Avec un ton personnel qui n’accuse jamais un mot de trop, l’auteure revisite les moments charnières d’une vie, de celle qui se trame entre les quatre murs des maisons bien ordonnées.
    - Isabelle Beaulieu, Les libraires

  • À mettre sous l'sapin! par la librairie Olivieri

    Une proposition de Marlène.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Élise Thériault, librairie Les Bouquinistes

    Une agente immobilière fait la rencontre d’une personne qui revient tout droit du passé. Ils ont rendez-vous. L’existence de cette femme sera-t-elle bouleversée à jamais? Ce roman nous plonge dans le cœur de Tessa, cette femme qui est à la fois mère, amante, amie, fille et sœur. À l’heure des bilans, elle nous raconte son arrivée à Montréal avec sa mère et son frère, sa rencontre avec sa meilleure amie, celle avec son premier amour, la naissance de son premier fils. Que se passe-t-il quand on a l’impression de ne pas être la personne que l’on croyait devenir? L’avenir ne nous avait-il pas réservé autre chose? Quelle maison faut-il choisir? Les maisons de Fanny Britt est un roman beau et lumineux, parfois drôle et surtout très touchant.

Prix et formats

  • Habituellement disponible en librairie

    Si le ou les livres commandés sont en inventaire, la commande sera traitée entre 1-4 jours. Si les livres ne sont pas en inventaire, votre libraire vous confirmera rapidement la durée du traitement prévue.

  • À propos de la protection par filigrane

    Le filigrane est un tatouage appliqué sur le livre numérique pour se prévenir d’une diffusion illégale du livre.

    Appareils compatibles:

Voir le panier
Offrir en cadeau numérique

Pour offrir un cadeau numérique, sélectionnez d'abord un format numérique (PDF ou ePub), cliquez de nouveau sur ce bouton et suivez les instructions.

Commande rapide

Pour activer l'option d'achat rapide, complétez une première commande et enregistrez vos informations de paiement.


Une fois l'option activée, connectez-vous à votre compte et commandez en 2 clics!

Les libraires vous invitent à consulter

Les trois romans finalistes au prix France-Québec 2016

Par publié le

C’est lors de l’ouverture du Salon du livre de Paris, aujourd’hui même, que les trois finalistes ont été dévoilés. C’est ainsi que les romans La femme qui fuit (Anaïs Barbeau-Lavalette, Marchand de feuilles), Les maisons (Fanny Britt, Cheval d’août) et Le nid de pierres (Tristan Malavoy, Boréal) se retrouvent dans la liste courte au devant de Cœur de lion de Manon Labrie (GID), La bête à sa mère de David Goudreault (Stanké), L’année la plus longue de Daniel Grenier (Le Quartanier) et À la recher

La présélection du Prix France-Québec

Par publié le

Les sept romans qui composent la présélection du Prix littéraire France-Québec ont été annoncés. Il s’agit de romans qui ont déjà beaucoup fait parler d’eux cette année et qui continuent visiblement sur cette belle lancée! Les romans en lice : Cœur de lion de Manon Labrie (GID)La bête à sa mère de David Goudreault (Stanké)La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette (Marchand de feuilles)L’année la plus longue de Daniel Grenier (Le Quartanier)Le nid de pierres de Tristan Malavoy (Boréal)Les mai

Nos 15 couvertures préférées de 2015

Par publié le

Si l’habit ne fait pas le moine, n’est-ce pas d’abord la robe qui nous séduit? Dans quelle mesure la couverture d’un livre influence-t-elle l’achat? En ce mois de décembre, l’équipe des Libraires a envie de lever son verre de bulles aux illustrateurs, photographes et graphistes des plus beaux livres québécois parus cette année. Voici donc le résultat de cette concertation : un « top 15 » des beautés d’ici! Au fait : aucun prix à gagner, sauf nos sourires ravis.   1-      HôzukiAuteure : Aki Sh

La persistance du désir

Par publié le

Comme tout mélomane québécois épris de radio et de notes bleues, je garde un souvenir ému de fins de soirée, voire de nuits entières, bercées par les choix musicaux et les commentaires de Gilles Archambault, qui fut pendant longtemps animateur et réalisateur d’émissions de jazz diffusées à Radio-Canada. Et comme les mélomanes les plus curieux, j’ai pris au fil des ans l’habitude de retrouver cette voix dans un tout autre contexte, celui d’une œuvre littéraire imposante et néanmoins placée sous l

Ces auteurs qui scénarisent

Par publié le

Ils signent des romans qui nous touchent, des aventures qui nous enivrent. Mais leur plume ne se déploie pas uniquement dans les romans. Plusieurs, pour survivre financièrement et parce qu'ils aiment également l'exercice, mettent leurs mots aux profits de téléséries. Découvrez six de ses auteurs-scénaristes québécois dont on peut voir l'œuvre au petit écran!

Le meilleur de 2015: nos 25 choix!

Par publié le

Encore cette année, l’équipe de Les libraires avait envie de partager avec vous ses meilleurs livres de l’année 2015. On s’est donc lancé le défi d’en choisir cinq chacun. Un défi quasi impossible : on l’avoue, on a tous essayé de tricher pour en ajouter quelques-uns de plus, on a souhaité augmenter nos choix à dix titres, etc. Comment se restreindre à cinq livres alors que cette année a été si foisonnante de lectures inoubliables!? Finalement, on a tranché, et l’on vous propose la liste de nos

La liste préliminaire du Prix des libraires

Par publié le

Au Salon du livre de Montréal, l’Association des libraires du Québec (ALQ) a dévoilé la liste préliminaire 2016 du Prix des libraires du Québec. Nous devrons patienter jusqu'à la fin janvier pour connaître les finalistes dans chaque catégorie. Voici la liste préliminaire 2016 :   Catégorie Roman québécois La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette (Marchand de feuilles) Les maisons de Fanny Britt (Le Cheval d'août) Blanc dehors de Martine Delvaux (Héliotrope) Sèna de Françoise de Luca (Marc

Les libraires vous suggèrent