L'impossible exil : Stefan Zweig et la fin du monde

Éditeur GRASSET
Paru le
Chercher Par:
Quantité
Papier Disponibilité ISBN: 9782246857594
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782246857600
Offrir en cadeau numérique

Né en 1881 dans une famille aisée, Stefan Zweig publia son premier recueil de poèmes à l’âge de 19 ans. Quoi qu’il écrivît - essais, articles, nouvelles, romans, biographies -, il ne connut que le succès. A partir des années 1930, il devint l’auteur vivant le plus traduit à travers le monde. Il était, aimait-il à plaisanter, l’un des dix auteurs de langue allemande à pouvoir se permettre de fuir.
Après l’arrivée au pouvoir d’Hitler, cet auteur célébré par tous, chantre de l’humanisme international, amoureux des arts et des lettres, se retrouva, en l’espace de quelques années, contraint à un exil solitaire qui l’éloigna peu à peu de tout ce qui avait guidé et fait sa vie. Il quitta l’Autriche pour s’installer à Londres, puis à Bath, avant de partir pour l’Amérique - New York, Ossining, Rio et enfin Petrópolis où, en 1942, il mit fin à ses jours.
Dans cet essai brillant et très documenté, George Prochnik retrace le destin tragique de Stefan Zweig, et à travers lui, c’est tout un pan de l’histoire culturelle européenne et américaine que l’on découvre, mais aussi la lutte de ceux qui durent abandonner l’une pour embrasser l’autre. Zweig devient ainsi, par ses textes et sa pensée, le symbole de la fin d’une époque et de l’implosion de l’Europe en tant qu’idéal d’une civilisation occidentale éclairée.
 

Les libraires vous invitent à consulter

Stefan Zweig : Une vie dans le papier de soie

Par publié le

Plus qu’un biographe accroché aux barreaux de la chronologie, George Prochnik, dont la famille avait également fui Vienne en 1938, est assurément le grand observateur et le fin analyste de la vie – particulièrement de l’exil – de son célèbre compatriote autrichien, l’écrivain Stefan Zweig.

Vous aimerez peut-être...

X