Du Bon Usage des Étoiles

Éditeur ALTO
Paru le
Sur commande : Délai de 5 à 14 jours
Papier Disponibilité ISBN: 9782923550152

Quand elle n’était pas occupée à peindre ses cartes qui étaient comme autant de labyrinthes multicolores, lady Jane se replongeait dans la lecture des journaux de Scoresby, Ross et Parry, qui tous avaient essayé sans succès de découvrir ce passage à la conquête duquel son mari était parti depuis plus de deux ans. Elle annotait ces récits pourtant cent fois compulsés comme s’ils allaient cette fois lui livrer un secret qu’elle n’aurait pas su voir auparavant; elle les scrutait parfois littéralement à la loupe, dans l’espoir de découvrir la clef dans les blancs entre les mots, petites îles noires régulièrement disposées sur une mer de muette blancheur. Quant à savoir à quoi lui servirait, à elle, assise à son bureau dans le boudoir de sa maison londonienne, de découvrir le chemin que devait parcourir son mari maître et prisonnier de son navire englacé à l’autre bout du monde, le problème, quoiqu’épineux, ne lui semblait pas insoluble. Mai 1845, les navires Terror et Erebus, sous le commandement de sir John Franklin, partent à la conquête du mythique passage du Nord- Ouest avec, à leur bord, cent trente-trois hommes et suffisamment de provisions pour survivre trois ans aux rigueurs de l’Arctique. L’expédition doit permettre à l’Angleterre d’asseoir sa suprématie sur le reste du globe, mais les deux navires se trouvent bientôt prisonniers des glaces dans une immensité sauvage. Commence alors un nouveau voyage, immobile celui-là, au coeur de la nuit polaire et vers les profondeurs de l’être, dont Francis Crozier, commandant du Terror, rend compte dans son journal. Il se languit aussi de la belle Sophia, restée avec sa tante Jane Franklin à Londres, où les thés et les bals se succèdent en un tourbillon de mondanités. Inspiré de la dernière expédition de Franklin, Du bon usage des étoiles brosse un tableau foisonnant des lubies de la société victorienne – lesquelles ne sont pas sans rappeler certains des travers de la nôtre – dans un patchwork qui mêle avec bonheur le roman au journal, l’histoire, la poésie, le théâtre, le récit d’aventures, le traité scientifique et la recette d’un plum-pudding réussi.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Marie-Claire Barbeau Sylvestre, librairie Le Fureteur

    S’inspirant de l’expédition anglaise qui, en 1845, échoua fatalement dans les glaces de l’Arctique, Dominique Fortier livre un délectable premier roman construit en patchwork, qui sort des sentiers battus de la littérature québécoise. Nous y suivons d’un côté l’attachant commandant Crozier et le grandiloquent commandant Franklin à bord de leurs navires, confrontés à l’immensité blanche. De l’autre, les péripéties sociales de brillantes femmes restées à Londres, volontaire Lady Jane et belle Sophia. Nous connaissions déjà la fastueuse démesure de l’époque victorienne, mais pourquoi se priver de s’en moquer une fois de plus, si c’est fait avec tant d’esprit pétillant? La plume y est élégante et les sentiments livrés en filigrane confèrent au récit bien ficelé le réconfort du plum-pudding!

Vous aimerez peut-être...

  • La femme qui fuit

    Anaïs Barbeau-Lavalette

    • Format papier: 23,95 $

  • Autopsie d'une femme plate

    Marie-Renée Lavoie

    • Format papier: 24,95 $

    • Format epub: 18,99 $

  • Ru

    Kim Thúy

    • Format papier: 24,95 $

    • Format epub: 14,99 $

  • Autour d'elle

    Sophie Bienvenu

    • Format papier: 23,95 $

    • Format epub: 16,99 $

  • Le plongeur

    Stéphane Larue

    • Format papier: 31,95 $

    • Format epub: 18,99 $

X