Des clés en trop, un doigt en moins

Paru le

Seul, amer, désabusé, Paul n’a plus qu’une raison de vivre : son petit-fils Étienne. Et il est prêt à tout pour assurer le bonheur de cet enfant déjà trop bousculé par la vie. Son plan est minutieusement dressé, la traque commence : il tuera sa bru. Quand le corps de Diane est découvert, mutilé, les soupçons se tournent naturellement vers les fréquentations peu recommandables qu’entretenait la jeune femme. Pourtant tout ne semble pas clair pour les enquêteurs chargés du dossier. La trame du roman emprunte deux voies parallèles, d'une part la progression de l'enquête et d'autre part le plan d'attaque du grand-père justicier.

Mentionné dans ces thématiques

Prix et formats

  • Habituellement disponible en librairie

    Si le ou les livres commandés sont en inventaire, la commande sera traitée entre 1-4 jours. Si les livres ne sont pas en inventaire, votre libraire vous confirmera rapidement la durée du traitement prévue.

  • À propos de la protection par filigrane

    Le filigrane est un tatouage appliqué sur le livre numérique pour se prévenir d’une diffusion illégale du livre.

    Appareils compatibles:

Voir le panier
Offrir en cadeau numérique

Pour offrir un cadeau numérique, sélectionnez d'abord un format numérique (PDF ou ePub), cliquez de nouveau sur ce bouton et suivez les instructions.

Commande rapide

Pour activer l'option d'achat rapide, complétez une première commande et enregistrez vos informations de paiement.


Une fois l'option activée, connectez-vous à votre compte et commandez en 2 clics!

Les libraires vous invitent à consulter

Hommage à Laurent Laplante, l’homme livresque

Par publié le

Je n’ai pas connu Laurent Laplante à l’époque où il était rédacteur en chef et éditorialiste au Devoir, à l'Action, au Jour, au Droit et au Soleil, où il confrontait parfois certaines politiques éditoriales, où il assumait haut et fort des idées qui en dérangeaient certains. Je n’ai pas connu Laurent Laplante lorsqu’il a reçu les honneurs du Prix Olivar-Asselin, pour avoir, en tant que journaliste, participé à la défense du français au Québec, le Prix Genève-Montréal pour son essai Pour en finir

Vous aimerez peut-être...

X