Cagoule (La)

Éditeur QUEBEC AMERIQUE
Collection : Titan
Paru le
Chercher Par:
Quantité
Papier Disponibilité ISBN: 9782764406687
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782764418659
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782764414941
Offrir en cadeau numérique

Extrait : On frappe encore. Trois petits coups, très faibles. Des policiers ne seraient sûrement pas aussi discrets. Ceux qui venaient régulièrement chez ma mère étaient plutôt du genre à défoncer les portes... Je décide de mettre la cigarette dans ma poche, même si c’est la pire des solutions. J’essaierai de m’en débarrasser à la première occasion. J’ouvre la porte. Un garçon se tient devant moi. Il doit avoir seize ou dix-sept ans. Des anneaux dans le nez, les oreilles, les lèvres, les joues. Coupe mohawk. Un collier clouté autour du cou. Je le dépasse d’une bonne tête, mais il est tellement large qu’il est quasiment carré. Ce gars-là devrait jouer au football : on lui donnerait le ballon, et il foncerait droit devant lui. Il faucherait tous ses adversaires, comme une boule de quilles. — Salut, dit-il. — Salut. — Crois-tu à ça, toi, les requins?

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Ariane Boyer, librairie Monet

    C’est avec une touche d’audace et de mystère que François Gravel s’aventure dans l’univers de la délinquance et du trafic de drogues. En adhérant à un nouveau programme expérimental de réhabilitation, Maxime est loin de se douter de ce qui l’attend. Il cumule déjà deux séjours en centre et n’a pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds. Toutefois, le monde qui se révèle à lui le déstabilise. Qui sont ces jeunes qui ne s’adressent jamais la parole? Pourquoi les surveillants se montrent-ils si peu rigoureux? Cet étrange personnage qui parle constamment seul est-il vraiment digne de confiance? Ce roman surprend tant par son mystère entretenu jusqu’aux dernière lignes que par sa sincérité et la justesse du personnage principal. Le récit idéal pour tous ceux qui souhaitent découvrir ce qui se cache derrière les durs à cuire. Dès 14 ans

Les libraires vous invitent à consulter

Petite entrevue du temps des fêtes avec François Gravel

Par publié le

Une soixantaine de romans en trente ans, c’est… faramineux! Et jusqu’à il y a une dizaine d’années, vous enseigniez aussi. À quel rythme écrivez-vous? Ça n’a rien de faramineux, d’autant plus que certains de ces romans sont très courts. J’écris rarement pendant plus de deux heures par jour, mais j’écris tous les jours, ou presque. Le temps passe alors si vite que j’ai toujours hâte de m’y remettre le lendemain. Vous venez de faire paraître Le champ maudit (La courte échelle), un roman d’horreu

Vous aimerez peut-être...

X